Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 04.08.2012 11h08
RDC : un officier militaire du 1072ème bataillon fait défection au Sud-Kivu

Le lieutenant colonel Jhon Kasisiri du 1072ème bataillon, ex-combattant du Congres National pour la Défense du Peuple (CNDP), a déserté les rangs des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) avec son escorte dans la nuit du 1er août, a indiqué la société civile de la province du Sud-Kivu.

"Le colonel Jhon a déserté avec son escorte et ils ont pris la direction vers Ngweche. Nous avons déployé nos forces pour les arrêter maintenant, ces fugitifs se trouveraient vers les montagnes de Kaziba", a indiqué le colonel Delphin Kahimbi, chef de l'opération Amani Leo dans les deux provinces des Kivus.

"Ces indisciplinés ne vont pas aller loin, nos forces vont les arrêter parce qu'ils n'ont nulle part à aller, la zone est sous notre contrôle, et nous contrôlons la situation que la population soit calme", a-t-il rassuré.

Quant au nombre d'escortes du lieutenant colonel Kasisiri, le colonel Kahimbi n'a pas voulu révéler cette information.

Par ailleurs, la société civile du Sud-Kivu craint que la défection de cette élément ex-combattant du CNDP et son escorte ne génère pas la même situation qui se passe dans la province du Nord-Kivu entre les rebelles du Mouvement du 23 mars et les FARDC.

En avril dernier, une vague de défections d'ex-combattants CNDP au sein de l'armée régulière a été enregistrée dans la province du Nord-Kivu. L'ensemble de déserteurs de ce groupe armé constituent une rébellion appelée M23 depuis le mois de mai dernier.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 3 août
Les Etats-Unis s'intéressent à l'Afrique, et cette fois c'est vrai…
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis