Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 06.08.2012 09h26
Congo/législatives : fin du deuxième tour du scrutin dans le calme

Le vote du deuxième tour du scrutin législatif a pris fin dimanche soir dans le calme sur l'ensemble du territoire national, a appris Xinhua à Brazzaville de source proche de la Commission nationale d'organisation des élections (Conel).

Les différents bureaux de vote ont fermé à 18h00 heures locales. Dans l'ensemble, le vote s'est déroulé normalement. Mais les électeurs ne se sont pas rendus en masse aux urnes. Comme au premier tour, dans la capitale et le reste du pays, les électeurs n'ont pas manifesté un grand intérêt à ce scrutin et des bureaux de vote sont restés quasiment vides.

A Brazzaville, dans deux bureaux de vote du cinquième arrondissement, Ouenzé, sur 971 inscrits, 152 seulement ont voté au bureau ouvert à l'Eglise Armée du Salut. De même, sur 897 inscrits, 97 à peine ont voté au bureau ouvert au collège Conférence nationale.

Selon les observateurs de l'Union Africaine, le vote s'est déroulé sans incidents majeurs dans l'ensemble du pays. Au total, 140 candidats étaient en ballotage, pour les 70 sièges restés à pourvoir à la future Assemblée nationale qui comptera 139 sièges. Mais le vote n'a pas eu lieu dans trois circonscriptions de la capitale, affectées par les explosions du dépôt de munitions de l' armée le 4 mars dernier.

Pour ce deuxième tour, la victoire du parti au pouvoir, le Parti Congolais du Travail (PCT), est certaine. Des 66 élus au premier tour, le PCT est largement en tête avec 55 députés. L' opposition n'a obtenu qu'un seul siège, revenu à l'ancien parti au pouvoir, l'Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale (UPADS) de Pascal Lissouba.

Le dépouillement des bulletins a commencé aussitôt après la fermeture des bureaux de vote. Et les résultats officiels ne seront pas connus avant 48 heures.

Au Congo, les députés sont élus au suffrage universel direct, pour un mandat de cinq ans renouvelable.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 3 août
Les Etats-Unis s'intéressent à l'Afrique, et cette fois c'est vrai…
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis