Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 08.08.2012 14h46
Tunisie: la situation humanitaire en Syrie demande une intervention urgente (Association caritative)

La situation humanitaire en Syrie demeure de plus en plus grave, ce qui nécessite une "intervention urgente" au profit des Syriens de l'intérieur comme de ceux réfugiés à l'extérieur de la Syrie, a déclaré mardi soir le fondateur de l'association caritative "Tunisia Charity", lors d'une conférence de presse.

S' adressant aux médias tunisiens et étrangers, M. Daimi a présenté la "Campagne tunisienne pour secourir le peuple syrien", une initiative lancée par "Tunisia Charity" et le Croissant rouge tunisien en collaboration avec d' autres associations caritatives de la Tunisie.

"Nous partons exclusivement d' un état des lieux inquiétant sur le territoire syrien, nécessitant un traitement purement humanitaire de cette crise. Notre référence est la position historique de la Tunisie à l' égard des Libyens et un peu avant avec les Algériens et Palestiniens", a indiqué M. Daimi.

La "Campagne de secourir le peuple syrien" a été appréciée, a-t-il ajouté, par la présidence de la République tunisienne en la personne du Président Moncef Marzouki "qui a affiché son soutien absolu à sortir en aide aux Syriens".

Dans ce sens, les organisateurs de cette campagne humanitaire enverront dans les jours qui suivent une première délégation en Jordanie (sur la frontière avec la Syrie) afin de préparer le terrain pour recevoir des aides humanitaires tunisiennes comportant des équipements sanitaires, des kits alimentaires, des médicaments.

Selon les chiffres présentés par le secrétaire général du Croissant rouge tunisien M. Taher Chniti, le conflit armé en Syrie a fait jusqu' à maintenant environ 21 mille morts et entre 70 et 80 mille blessés à l' intérieur de la Syrie.

"En plus du nombre en hausse des réfugiés syriens (centaines de milliers) qui ont fui les grandes villes en direction des écoles et dans la campagne, où le risque se minimise", a estimé M. Chniti.

Une autre difficulté apparait actuellement, a-t-il poursuivi, à savoir l' accès aux zones sinistrées afin de secourir les blessés au sein comme en dehors des établissements hospitaliers syriens, et ce, "en dépit de l' existence du Comité international de la Croix-Rouge".

Les chiffres du Croissant rouge tunisien révèlent que près de 250 mille réfugiés Syriens ont quitté leur pays depuis le début de la crise, dont 150 mille en Jordanie, 50 mille au Liban, 20 mille en Irak et entre 40 et 50 mille en Turquie. "Ajoutant à ceux-ci, l' arrivée de bon nombre de familles syriennes en Afrique du Nord (Tunisie, Egypte, Maroc et Algérie).

S' appuyant sur un soutien de la présidence de la République tunisienne, les fondateurs de la "Campagne pour secourir le peuple syrien" ont invité toutes les parties concernées en Tunisie (société civile, partis politiques, tissu associatif et gouvernement) à déployer tous les efforts disponibles pour programmer des aides humanitaires pour le peuple syrien, particulièrement, des équipements de soins urgents pour les femmes et les enfants.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 7 août
Après le départ de Koffi Annan, qui va pouvoir refermer la Boîte de Pandore en Syrie ?
Pourquoi je déteste les Jeux Olympiques...
Les Etats-Unis s'intéressent à l'Afrique, et cette fois c'est vrai…