Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.08.2012 08h49
La RDC se félicite des pressions internationales exercées sur le Rwanda (CORRECTION)

Le gouvernement congolais se félicite des pressions internationales exercées sur le Rwanda, ainsi que de tous les gestes de solidarité de la part de la communauté internationale en faveur de la population sinistrée, a indiqué le ministre congolais des Medias, Lambert Mende, chargé des relations avec le Parlement, lors d'un point de presse tenu mardi à Kinshasa.

Selon le ministre Mende, la communauté internationale a commencé à "agir autrement", affirmant que les Etats-Unis avaient suspendu leur aide militaire à une académie militaire rwandaise et que les Pays-Bas supprimé leur appui budgétaire de 5 millions de dollars au Rwanda.

La Grande-Bretagne a gelé ses projets conjoints avec la Banque africaine de développement (BAD) en faveur du Rwanda pour 39 millions de dollars, alors que l'Allemagne a annulé un financement de 21 millions de dollars à Kigali, a ajouté le porte-parole du gouvernement congolais.

Selon lui, ces pressions signifient que le Rwanda n'a pas convaincu la communauté internationale avec sa réplique au rapport des experts de l'ONU, selon lequel le Rwanda est impliqué dans la déstabilisation de l'est de la RDC.

Ce rapport de l'ONU fait état de l'appui logistique du Rwanda aux rebelles du mouvement du 23 mars (M23) qui combattent les Forces armées de la RDC (FARDC) et prennent le contrôle de plusieurs villages dans la province du Nord-Kivu (est).

Le ministre Mende a qualifié d'un succès le sommet de la Conférence internationale de la région des Grands Lacs (CIRGL) à Kampala.

Les dirigeants ont discuté de la constitution d'une force internationale neutre pour l'est de la RDC, et la partie rwandaise a plaidé pour la réduction de cette force à une dimension régionale, a fait savoir M. Mende.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 13 août
Le "roi des anneaux" termine sa carrière sur un goût amer
Après le départ de Koffi Annan, qui va pouvoir refermer la Boîte de Pandore en Syrie ?
Pourquoi je déteste les Jeux Olympiques...