Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 16.08.2012 16h04
L'Afrique du Sud nie soutenir des éléments antigouvernementaux au Rwanda

Le gouvernement sud-africain a réfuté mercredi les allégations selon lesquelles il soutiendrait des éléments antigouvernementaux au Rwanda.

Le Département des relations et de la coopération internationale (DIRC) a déclaré dans un communiqué qu'il avait " pris note avec regret et désarroi" que certains citoyens rwandais affirment avoir été engagés dans des activités politiques déplorables contre le gouvernement du Rwanda "avec l'approbation du gouvernement sud-africain".

"Il est à noter que l'Afrique du Sud et le Rwanda maintiennent des relations diplomatiques amicales, et que par conséquent de telles affirmations sont dénuées de toute once de vérité", indique le communiqué.

Le gouvernement sud-africain considère ces affirmations "avec grand sérieux", indique le communiqué, en référence aux commentaires attribués à l'ex-général des forces armées du Rwanda Kayumba Nyamwasa.

Dans un article publié dans le journal sud-africain City Press le 29 juillet, Nyamwasa, réfugié en Afrique du Sud, a affirmé que les rebelles rwandais bénéficient l'appui du gouvernement sud- africain.

"Il est regrettable que ces commentaires irresponsables et diffamatoires ainsi que l'allusion à un complot de changement du régime aient été faits sur un pays avec lequel l'Afrique du Sud maintient des relations diplomatiques. Ils sont donc condamnés dans les termes les plus fermes", dit le communiqué.

Le communiqué rappelle que les autorités sud-africains demandent à Nyamwasa d'éviter de s'engager dans les activités politiques ou subversives contre tout gouvernement, car cela viole la loi sud-africaine sur les réfugiés. Sinon, Nyamwasa risque de perdre son satatut de réfugié, ajoute le communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le "roi des anneaux" termine sa carrière sur un goût amer
Après le départ de Koffi Annan, qui va pouvoir refermer la Boîte de Pandore en Syrie ?
Pourquoi je déteste les Jeux Olympiques...