Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 17.08.2012 08h40
Le président ghanéen s'engage à assurer un déroulement calme des élections

Le président ghanéen John Dramani Mahama s'est engagé mercredi à tout faire pour assurer que les élections de décembre prochain se déroulent dans le calme.

"Je profite ici de cette occasion pour appeler tous les acteurs politiques à se servir de l'événement sans précédent du décès du Professeur [John Evans Atta] Mills qui a profondément uni notre nation dans le deuil, pour effectuer un recentrage de la politique ghanéenne et en modifier le ton de façon définitive", a lancé M. Mahama.

Il a ajouté qu'il était temps pour tout le monde, homme ou femme, jeune ou vieux, de s'approprier le pays en réduisant les voix pessimistes et négatives qui cherchaient à briser la société au lieu de la construire.

M. Mahama a aussi indiqué qu'il était très conscient du fait qu'il existait des endroits dans le pays où les habitants n'avaient pas accès à l'économie productive, au services de santé et aux infrastructures sociales qui leur permettraient de tirer le meilleur parti de leurs possibilités et d'assurer une vie décente à eux-mêmes et leur famille.

"Ensemble, nous pouvons changer cela. Ensemble, nous changerons cela", a-t-il affirmé.

Les élections présidentielles et législatives ghanéennes se dérouleront le 7 décembre prochain. Le Congrès démocratique national (NDC) au pouvoir devra affronter la concurrence du principal parti d'opposition, le Nouveau Parti patriotique (NPP).

L'ancien président, John Atta Mills, qui avait pris ses fonctions en janvier 2009, est décédé avant la fin de son mandat le 31 juillet dernier. Quelques heures après l'annonce de sa mort, le vice-président Mahama est devenu le chef de l'Etat.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale
Le "roi des anneaux" termine sa carrière sur un goût amer