Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 20.08.2012 14h11
La Gambie aura recours à la peine de mort pour faire face aux crimes et au terrorisme

Le président gambien Yahya Jammeh a déclaré samedi soir que son gouvernement envisage de recourir à la peine de mort pour faire face aux crimes et à la menace du terrorisme.

"Toutes les punitions prescrites par la loi seront maintenues dans le pays pour assurer que les criminels reçoivent ce qu'ils méritent (...) ceux qui tuent sont tués", a-t-il affirmé.

"Mon gouvernement ne permettra pas à 99% de la population d'être mis à rançon par les criminels", a-t-il déclaré.

Le président Jammeh a tenu ces propos sur fond d'escalade des crimes tels que les meurtres, les braquages, les cambriolages et les enlèvements.

"Notre objectif est de créer une nation pacifique, heureux et sans crime", a-t-il dit, jurant de renforcer la force de sécurité et le système judiciaire pour contenir les crimes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale