Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 23.08.2012 13h21
Chine-Cameroun-Coopération : Huawei équipe le centre de formation de l'Ecole des postes et télécommunications

L'entreprise chinoise Huawei a fait un don d'équipements de communication à but didactique d'une valeur de 1,5 milliards de FCFA (environ 3.000.000 USD) à l'Ecole nationale supérieure des postes et télécommunications (ENSPT), a annoncé mercredi à Yaoundé, le directeur général de Huawei Cameroun, Shi Weiliang, au cours de la cérémonie de réception officielle du matériel et d'inauguration du centre de formation des technologies de l'information et de la communication (TIC) de l'ENSPT.

« Ces équipements sont l'une des contributions de Huawei pour participer à la réduction de la fracture numérique entre le Cameroun et le monde extérieur. Ils permettent à l'ENSPT de posséder une plate-forme de tests, pour la recherche et l'enseignement», a déclaré le directeur général de Huawei Cameroun, M. Shi Weiliang.

« L'ENSPT se positionne ainsi comme un pôle d'excellence pour la formation des jeunes et des professionnels dans les TIC. Il est un centre pilote pour la formation de Huawei dans la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale. Nous espérons également que l'ENSPT et notre société continueront à coopérer pour la formation des talents dans les TIC au Cameroun», a-t-il ajouté.

Ce don est constitué d'équipements de télécommunications qui rentrent dans l'architecture d'une communication numérique, qu'elle soit fixe ou mobile. Il s'agit de pilonne et de plate- forme de gestion des abonnés, de passerelle d'accès unifié à divers services, de matériels de réseau et de gestion de commutations des appels, de rack d'équipement pour la transformation de l'énergie et de panneaux solaires, etc.

Jean-Marie Dongo, directeur de l'école, a estimé que l'appui de Huawei vient à point nommé pour participer au programme de refondation de l'Enspt qui est fondé, entre autres, sur le développement de nouvelles filières adaptées aux besoins du marché des télécommunications et la collaboration avec des entités privées.

Créée en 1969, l'Ecole nationale supérieure des postes et télécommunications du Cameroun a accusé un grand retard dans la révision de ses programmes et de son offre de formation, le renforcement des capacités de son corps enseignant et le renouvellement de ses outils pédagogiques devenus obsolètes, a expliqué le ministre des Postes et télécommunications, Jean-Pierre Biyiti bi Essam.

Ce don de Huawei vient en appui au programme de refondation de l'ENSPT dans son volet modernisation des équipements didactiques. « Les jeunes diplômés du Cameroun et de la sous-région, les travailleurs des Postes et télécommunications et des TIC en particulier et du monde universitaire en général, vont trouver en ces équipements offerts par Huawei, un outil adéquat pour leur formation, pour leur recyclage et pour la recherche dans ces domaines», a expliqué le ministre.

Le chargé d'affaires de l'ambassade de Chine au Cameroun, M. Li Changlin a invité toutes les entreprises chinoises à mener des actions sociales au Cameroun. Car, « la Chine, l'un des partenaires fiables et sûrs pour le développement, est prête à accompagner le Cameroun dans sa marche vers l'émergence», a-t-il indiqué.

Les autorités chinoises encouragent les entreprises chinoises à faire preuve de responsabilité sociale partout où elles investissent, ajoute-il.

Depuis 2011, Huawei (dont les revenus globaux en 2011 ont atteint 32,4 milliards de dollars) a formé 282 techniciens et ingénieurs camerounais parmi lesquels 42 ont été envoyés dans les centres de formation en Chine.

Pour les deux prochaines années, cette entreprise installée au Cameroun depuis 2005 va former encore 68 techniciens et ingénieurs supplémentaires en Chine, ainsi que 406 en local, précise son directeur général.

En effet, depuis quarante ans, l'appui de la Chine au Cameroun est multiforme. Il couvre aussi bien les domaines de la santé, de l'éducation, de l'agriculture, des infrastructures routières et portuaires, du commerce et de l'industrie, souligne le Ministre camerounais des Postes et télécommunications .

Le soutien chinois aide à rendre palpable le « vaste chantier » que le chef de l'Etat, Paul Biya, a annoncé au lendemain de sa réélection à la présidence de la République le 09 octobre 2011, a- t-il souligné.


News we recommend

« Back to Future » par Irina Werning Le premier mariage homosexuel bouddhiste à Taiwan   Les animaux dormeurs
Qipao 2.0   Retour à la maison après quatre ans d'exil pour les pandas du Sichuan Les Chinois adorent les échasses!
L'industrie de la beauté en Chine profite d'une cure de jouvence Yu Wenxia : Miss China sacrée Miss Monde 2012 Plus de 2700 jeunes femmes veulent épouser un milliardaire


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale