Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 23.08.2012 13h23
Maroc : le déficit budgétaire atteint 21,4 md de dirhams à fin juin

L'évaluation des charges et ressources du Trésor du Maroc fait ressortir, à fin juin, un déficit budgétaire de 21,4 milliards de dirhams (2,4 milliards de dollars), contre 10,4 md de dirhams (1,17 md de dollars) de la même période de l'année dernière, selon le ministère marocain de l'Economie et des finances.

Le creusement du déficit s'explique, d'une part, par un effet de base lié à la réalisation durant le mois de mai 2011 du produit de cession de 20% du capital de la BCP pour un montant de 5,3 md de dirhams et, d'autre part, par la poursuite de la hausse de certaines dépenses notamment les salaires et la compensation, explique la dernière note de conjoncture de la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Les recettes ordinaires se sont chiffrées à 101,4 md de dirhams, enregistrant ainsi une hausse de 2,7% par rapport à fin juin 2011.

Hors privatisation, ces recettes ont enregistré une progression de 7,9 md de dirhams, sous l'effet de la progression de 8% des recettes fiscales et de 18,8% des recettes non fiscales, alors que les dépenses ordinaires ont enregistré une progression de 10,9 md de dirhams (+11,6%) pour s'établir à 104,8 md de dirhams.

Cette évolution résulte essentiellement de la hausse des dépenses de fonctionnement et des charges de compensation.

Les charges de compensation continuent de progresser pour atteindre 26,2 md de dirhams (+6,5%).


News we recommend

« Back to Future » par Irina Werning Le premier mariage homosexuel bouddhiste à Taiwan   Les animaux dormeurs
Qipao 2.0   Retour à la maison après quatre ans d'exil pour les pandas du Sichuan Les Chinois adorent les échasses!
L'industrie de la beauté en Chine profite d'une cure de jouvence Yu Wenxia : Miss China sacrée Miss Monde 2012 Plus de 2700 jeunes femmes veulent épouser un milliardaire

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale