Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 27.08.2012 08h33
Mali: Nomination du 32e ministre dans le gouvernement d'union nationale

Le 32e ministre du gouvernement d'union nationale a été nommé jeudi, a-t-on appris vendredi de sources proches du nouveau ministre.

Il s'agit de Moussa Bocar Diarra, président du regroupement IBK-Mali 2012 et président du parti UM-RDA. Pourtant, sa nomination n'a pas fait l'objet de communication à l'issue du conseil des ministres d'hier, jeudi.

Certains disent que M. Diarra est « ministre délégué chargé de la promotion des langues nationales, mais d'après l'intéressé lui- même, il est ministre plein, chargé de la promotion des langues nationales et de l'instruction civique ».

A rappeler que le président malien par intérim, Pr. Dioncounda Traoré a formé lundi dernier un gouvernement d'union nationale de 31 membres (13 nouveaux et 18 de la précédente équipe).

La nomination du 32è ministre fait déjà objet de beaucoup de commentaires de la part des Maliens. « La formation de notre gouvernement frise le ridicule. Les hommes politiques confirment ce que le peuple pense d'eux, c'est-à-dire qu'ils se battent juste pour les postes. Dommage qu'on nous ait fait perdre assez de temps pour juste un poste ministériel. Dommage qu'on ait abandonné le Nord (du Mali, Ndlr) pour juste un poste. Dommage que nous ayons perdu du temps sur la récupération du nord et l'organisation des élections », ont laissé entendre des Maliens.


News we recommend

Le grand et son petit Des photos inédites de Marilyn Monroe publiées par le magazine LIFE   Les robes courtes de la première dame de Corée du Nord soufflent un vent de mode dans son pays
Le passage du mur du son en images   Coca-Cola tombe en bas de la liste de satisfaction des boissons en Chine Emeutes en France : après Amiens, où ?
Kaka : retour à la case départ ? Le monde compterait 70 millions d'asexués Ne pas se marier avant 30 ans !


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?