Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 05.09.2012 13h13
Guinée-Bissau: le manque de fonds risque de compromettre la tenue des élections générales

Le manque de fonds pour l'achèvement des travaux de cartographie dans les régions de Cacheu, Biombo, dans le nord et le secteur autonome de Bissau, risque de compromettre la tenue des prochaines élections en Guinée- Bissau, a-t-on appris de sources officielles mardi.

Selon Antonio Sedja Man, secrétaire exécutif de la Commission nationale électorale (CNE), l'Etat n'a versé que 30 des 50 millions de FCFA qu'il avait promis pour l'achèvement des travaux.

"Le gouvernement de transition doit assumer toute sa responsabilité afin de débloquer les fonds nécessaires à la poursuite des travaux car les élections présidentielles sont prévues en avril 2013", a-t-il déclaré à la presse.

A cet égard, il a souligné que la responsabilité des élections est collective et nécessite des efforts conjoints de tous.

Après le coup d'Etat militaire du 12 avril dernier qui avait renversé le régime de Carlos Gomes Junior, une période de transition de 12 mois a été instaurée pour préparer les élections présidentielles et législatives en vue d'un retour à une vie constitutionnelle normale.


News we recommend

Les 10 plus célèbres en-cas de Pékin Paris et les Parisiens sous l'objectif d'un photographe français   En 2050, les étrangers seront-ils des travailleurs migrants en Chine ?
Mao et le mystérieux banquet d'Etat chinois   Une cérémonie de mariage chinois à l'ancienne Le J-10, chasseur chinois de troisieme génération
La soeur de la Joconde au Louvre Une bande dessinée pour témoigner de la croissance d'un enfant Les « morts » anormales des ponts en Chine

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?