Flash :

La police chinoise intensifie la chasse aux agresseurs Les Chinois se préparent à célébrer la Fête Nationale Commémoration de l'anniversaire de Confucius dans le Shandong Premières preuves de présence de grandes quantités d'eau sur Mars Népal : 19 morts dans le crash d'un avion à Katmandou (ACTUALISATION) Népal : 19 morts et 3 blessés dans le crash d'un avion à Katmandou Crash aérien à Katmandou : 19 morts, dont cinq Chinois Un projet de loi sur la protection de l'environnement vivement critiqué Un drapeau national sur « la première plage rouge du monde » Les langues et dialectes en voie de disparition vont être préservés pour la postérité Un chat qui louche, nouvelle star du web Google pourrait lancer une tablette à 99 dollars pour concurrencer l'iPad mini Une expérience spatiale japonaise retardée par des débris orbitaux L'armée de l'air chinoise teste ses pilotes Chine : célébrations à l'occasion du Mois de l'Unité ethnique et de la Fête nationale au Tibet Togo/football : le ministère des Sports donne son quitus à l'ouverture d'un centre sport-études à Bassar Togo/football : Les juniors du Togo dimanche à Porto Novo pour affronter leurs homologues du Bénin Des chasseurs J-15 sur le porte-avions chinois "Liaoning" ? CICR : de plus en plus de déplacés et de blessés de guerre en RDC Un vice-PM chinois appelle à améliorer le travail concernant l'allocation de subsistance

Beijing  Ensoleillé  22℃~11℃  City Forecast
Français>>Afrique

Nouakchott dépêche des militaires pour récupérer les corps des 12 Mauritaniens tués au Mali

Mise à jour 28.09.2012 16h52

Une mission de l'armée mauritanienne a été dépêchée, depuis lundi soir, au Mali, pour récupérer les dépouilles mortelles de 12 prédicateurs musulmans mauritaniens tués, dans la nuit de samedi à dimanche dernièr, en territoire malien, par l'armée malienne, a appris Xinhua de source sécuritaire.

Selon la presse locale, une colonne de plus de 40 voitures a quitté Néma ( 1 200 km à l'est de la capitale), lundi, à destination du Mali pour ramener les 12 corps .

Les Mauritaniens tués appartiennent à un groupe de prédication dénommé "Addawa wa Tabligh" et faisaient partie d'un groupe de 16 personnes qui se rendaient à une réunion à Bamako, quand leur véhicule a été pris pour cible par de élements de l'armée malienne dans la localité de Diabaly.

Un haut gradé de l'armée mauritanienne, s'exprimant sous le sceau de l'anonymat, a affirmé que les 12 corps, sont attendus à l'hôpital militaire de Nouakchott, où ils devront faire l'objet d'autopsie, avant l'inhumation.

Le président mauritanien a reçu, lundi le chef du groupe " Addawa wa Tabligh", auquel il a présenté les condoléances officielles du pays.

Dans la même journée, des familles des victimes se sont rassemblées sous les fenêtres du Palais présidentiel à Nouakchott, pour exiger "une enquête urgente" pour que les responsables "de ce crime odieux soit jugés".

La Mauritanie a vivement condamné cet acte qu'elle a qualifié de "barbare perpétré à l'endroit de seize paisibles prédicateurs musulmans", selon un communiqué du gouvernement.

Nouakchott avait également exigé l'ouverture d'une enquête et souhaité y participer.



News we recommend

La doyenne du monde a 127 ans La marine chinoise publie des photos de son essai de missiles   Le patron de Louis Vuitton veut devenir belge pour des raisons « d'investissement »
13,6% des femmes ont déjà été victimes de harcèlement sexuel dans le métro   Le vrai Dubaï : l'omniprésence des résidences luxueuses impressionne le monde Le buzz d'un groupe nord-coréen sur les réseaux sociaux chinois
Que sent le parfum de Lady Gaga ? Des photos de l'iPhone 5 à nouveau dévoilées Mise en service imminente: le porte-avions chinois ex-Varyag reçoit officiellement son numéro de coque 16

Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales