Flash :

Un projet de loi sur la protection de l'environnement vivement critiqué Un drapeau national sur « la première plage rouge du monde » Les langues et dialectes en voie de disparition vont être préservés pour la postérité Un chat qui louche, nouvelle star du web Une expérience spatiale japonaise retardée par des débris orbitaux L'armée de l'air chinoise teste ses pilotes Chine : célébrations à l'occasion du Mois de l'Unité ethnique et de la Fête nationale au Tibet Togo/football : le ministère des Sports donne son quitus à l'ouverture d'un centre sport-études à Bassar Togo/football : Les juniors du Togo dimanche à Porto Novo pour affronter leurs homologues du Bénin Des chasseurs J-15 sur le porte-avions chinois "Liaoning" ? CICR : de plus en plus de déplacés et de blessés de guerre en RDC Un vice-PM chinois appelle à améliorer le travail concernant l'allocation de subsistance RDC: Le gouvernement s'engage à accroître la desserte en eau potable de 27% à 40% à l'horizon 2016 L'insertion socioprofessionnelle des sourds-muets est un véritable défi en Guinée Le brise-glace chinois Xuelong achève son expédition en Arctique La police chinoise se dote d'une adresse électronique pour recevoir des informations sur les suspects en fuite Côte d'Ivoire : les autorités préfectorales impliquées dans la lutte contre le travail des enfants Création à Rabat du Réseau des établissements d'enseignement vétérinaire de la Méditerranée La Chine peut jouer un rôle plus grand pour la sécurité alimentaire(FAO) La situation de sécurité publique reste difficile pour les habitants d'Afrique du Sud : enquête

Beijing  Ensoleillé  22℃~11℃  City Forecast
Français>>Afrique

Rencontre entre les présidents soudanais et sud-soudanais pour régler les questions en suspens (SYNTHESE)

Mise à jour 28.09.2012 15h40

Le président soudanais Omar el-Béchir et son homologue sud-soudanais Salva Kiir Mayardit se sont rencontrés dimanche à Addis-Abeba après des mois de tensions, et l'on s'attend à ce que leur rencontre débouche sur un accord pour régler les différends non encore résolus entre les deux pays.

Les deux dirigeants se sont rencontrés pendant presque deux heures en tête-à-tête, entamant des discussions qui se poursuivront lundi et dont l'objectif est d'éviter de nouveaux conflits. De précédentes consultations entre les délégations des deux pays avaient déjà permis de réduire les disparités antérieures dans les négociations.

Avec l'appui du groupe de mise en oeuvre de haut niveau de l'Union africaine (UA) chargé de la question soudanaise, qui joue un rôle de médiateur, le Soudan et le Soudan du Sud négocient à Addis-Abeba sur les questions en suspens, qui comprennent le partage des ressources pétrolières, la sécurité et la démarcation frontalière.

Le ministre d'Etat éthiopien des Affaires étrangères Berhane Gebrekristos a fait savoir que le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn s'était entretenu avec les deux présidents avant leur rencontre.

Pour les deux parties, le sommet de dimanche est considéré comme un moyen de parvenir à une avancée majeure afin d'éviter des sanctions internationales, alors que la date limite qu'avait fixée le Conseil de sécurité de l'ONU pour la conclusion d'un accord est déjà dépassée d'un jour.

Dans sa résolution 2046, le Conseil de sécurité de l'ONU a averti qu'il imposerait des sanctions aux deux pays s'ils ne réussissaient pas à régler leurs différends et à signer un accord pour le 22 septembre.

Cette date limite a été fixée après les conflits frontaliers survenus en mars. Des soldats et des chars sud-soudanais avaient brièvement pris le contrôle d'un champ pétrolier contrôlé jusque-là par le Soudan, et le Soudan avait contre-attaqué avec des bombardements.

Dans un communiqué vendredi, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est déclaré "encouragé par la réduction significative des différends entre les gouvernements du Soudan et du Soudan du Sud sur une série de questions en suspens" et a exhorté les deux pays à "conclure un accord global" sur les questions bilatérales non résolues lors de la rencontre de leurs dirigeants en Ethiopie.

De son côté, l'Union africaine (UA) a déclaré samedi dans un communiqué qu'elle se réjouissait de la tenue de ce sommet et qu'elle encourageait les présidents à profiter de cette occasion unique pour parvenir à un accord sur les questions en suspens dans les relations entre les deux pays suite à la sécession.

L'UA a souligné que la crise affectant le Soudan et le Soudan du Sud était une crise africaine, et que par conséquent, il était du devoir de l'Afrique d'aider les deux pays à parvenir à une solution durable.

Le Soudan du Sud a officiellement déclaré son indépendance le 9 juillet 2011 à la suite d'un référendum d'autodétermination lors duquel environ 99% des habitants du Sud ont voté pour l'indépendance.

Parmi les principales questions en suspens entre le Soudan et le Soudan du Sud, figure la question de la souveraineté sur certaines régions le long de la frontière, en particulier sur la région d'Abyei, et l'établissement d'une zone frontalière démilitarisée.

On s'attend à ce que les discussions entre les deux dirigeants, qui doivent se terminer lundi, débouchent sur un accord.


News we recommend

La légende des sirènes du Silver Springs Park Un Popeye le Marin à l'égyptienne avec des bras de 79 cm de circonférence…   Des photos dénudées de Kate: pourquoi la presse française est-elle allée aussi loin ?
Kate Middleton est-elle enceinte ?   Fonte record de la banquise de la Mer Arctique Le kung-fu chinois : mythe ou numéro d' hypnose ?
Polémiques autour d'Airbus A380 : « Super Jumbo » mal acclimaté en Chine Une vie d'ermite Des femmes à bord du navire de guerre «Jinggangshan»

Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales