Flash :

Un homme attaque le président tchèque avec un pistolet en plastique La Russie sait tout sur le bouclier antimissile en Europe : responsable Renforcement temporaire du contingent suisse de la SWISSCOY au Kosovo La Russie dénonce les sanctions occidentales sur le programme nucléaire iranien Algérie : vol inaugural international de Tassili Airlines reliant Hassi Messaoud à Rome La Russie prône un mécanisme de prévention du terrorisme nucléaire mondial Madagascar : les bailleurs de fonds reprendront le financement de la lutte antiacridienne Le Maroc suspend la taxe d'importation sur le blé tendre Tunisie : la Banque centrale prendra des mesures pour rationnaliser les importations de biens de consommation Faire face aux erreurs du passé permet de contribuer à la paix dans le monde (ministre sud-coréen) Bénin : conférence internationale sur l'aménagement du territoire en Afrique au sud du Sahara Arica Power Forum appel à la "démocratisation" des énergies renouvelables en Afrique L'Inde rapatrie 46 pêcheurs pakistanais libérés Le Mozambique et les Seychelles suppriment les visas d'entrée Le Burundi lance le projet sur le renforcement des capacités commerciales La Géorgie prépare les bureaux de vote pour les prochaines élections L'Afrique du Sud compte sur la banque des BRICS pour renforcer encore le développement africain Le Maroc ouvre un nouveau parc logistique (PAPIER GENERAL) Guinée : des échauffourées et affrontements entre populations civiles et forces de l'ordre en banlieue de Conakry Niger : vaste opération de branchements de personnes défavorisées à l'eau potable

Beijing  Ensoleillé  25℃~10℃  City Forecast
Français>>Afrique

Tunisie : la Banque centrale prendra des mesures pour rationnaliser les importations de biens de consommation

29.09.2012 13h21

La Banque centrale de Tunisie (BCT) va prochainement décider bon nombre de mesures ciblant notamment la rationalisation des importations de biens de consommation, hors alimentation, a annoncé vendredi le gouverneur de la BCT, Chedly Ayari.

Lors de son Conseil d'administration, réuni dans sa nouvelle composition, la BCT a exprimé sa préoccupation par la persistance de la tendance inflationniste sur le court terme et la dérive continue du déficit commercial.

Ces mesures "revêtent un caractère conjoncturel et ne mettent pas en jeu la libération du commerce tunisien", a précisé à la presse M. Ayari.

L'objectif, a-t-il ajouté, est de décourager les banques à accorder des crédits à la consommation. Il s'agit d'obliger ces banques à déposer, auprès de la BCT, une réserve obligatoire (RO) d'une valeur équivalente au moins à la moitié du crédit à la consommation octroyé.

Citant l'exemple du crédit automobile, le premier responsable de la BCT a révélé que "la mesure qui sera prise ne touchera pas les procédures ordinaires d'octroi de crédits pour les voitures 4 chevaux (20% fonds propres et 80% financement bancaire). Cependant la mesure en question "relèvera la barre de l'autofinancement pour les voitures de plus de 4 chevaux (40% autofinancement et 60% crédit)", toujours selon M. Ayari.

Les prochaines mesures de la BCT concerneront également le domaine de change.

"La situation actuelle des réserves de change est aberrante" avec des avoirs en devise en baisse remarquable, a fait savoir le gouverneur de la BCT.

Les avoirs nets en devises ont atteint, jusqu'au 26 septembre 2012, près de 9.810 millions de dinars, soit environ 96 jours d' importation, contre 113 jours d'importation en 2011 et 147 jours en 2010.

La BCT envisage également préserver la balance commerciale du pays, où "le déclin du déficit commercial connaît un rythme jamais vu dans l'histoire de la Tunisie", a dit M. Ayari.

En août passé, le déficit commercial a atteint 3 milliards de dinars et devrait toucher 8 milliards de dinars fin 2012, d'après les chiffres de la BCT (1 dinar vaut 0,63 USD).

Le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie a exprimé son inquiétude quant à la situation économique du pays, d'autant plus que les prévisions montrent que les facteurs qui pourraient favoriser la hausse de l'inflation "sont plus forts que les facteurs de sa stabilisation".

Actuellement de l'ordre de 5,6%, l'inflation devra atteindre en octobre 2012 environ 5,8% compte tenu des augmentations salariales.


News we recommend

La légende des sirènes du Silver Springs Park Un Popeye le Marin à l'égyptienne avec des bras de 79 cm de circonférence…   Des photos dénudées de Kate: pourquoi la presse française est-elle allée aussi loin ?
Kate Middleton est-elle enceinte ?   Fonte record de la banquise de la Mer Arctique Le kung-fu chinois : mythe ou numéro d' hypnose ?
Polémiques autour d'Airbus A380 : « Super Jumbo » mal acclimaté en Chine Une vie d'ermite Des femmes à bord du navire de guerre «Jinggangshan»

Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales