Flash :

Un homme attaque le président tchèque avec un pistolet en plastique La Russie sait tout sur le bouclier antimissile en Europe : responsable Renforcement temporaire du contingent suisse de la SWISSCOY au Kosovo La Russie dénonce les sanctions occidentales sur le programme nucléaire iranien Algérie : vol inaugural international de Tassili Airlines reliant Hassi Messaoud à Rome La Russie prône un mécanisme de prévention du terrorisme nucléaire mondial Madagascar : les bailleurs de fonds reprendront le financement de la lutte antiacridienne Le Maroc suspend la taxe d'importation sur le blé tendre Tunisie : la Banque centrale prendra des mesures pour rationnaliser les importations de biens de consommation Faire face aux erreurs du passé permet de contribuer à la paix dans le monde (ministre sud-coréen) Bénin : conférence internationale sur l'aménagement du territoire en Afrique au sud du Sahara Arica Power Forum appel à la "démocratisation" des énergies renouvelables en Afrique L'Inde rapatrie 46 pêcheurs pakistanais libérés Le Mozambique et les Seychelles suppriment les visas d'entrée Le Burundi lance le projet sur le renforcement des capacités commerciales La Géorgie prépare les bureaux de vote pour les prochaines élections L'Afrique du Sud compte sur la banque des BRICS pour renforcer encore le développement africain Le Maroc ouvre un nouveau parc logistique (PAPIER GENERAL) Guinée : des échauffourées et affrontements entre populations civiles et forces de l'ordre en banlieue de Conakry Niger : vaste opération de branchements de personnes défavorisées à l'eau potable

Beijing  Ensoleillé  25℃~10℃  City Forecast
Français>>Afrique

Le Maroc suspend la taxe d'importation sur le blé tendre

29.09.2012 13h21

Le ministère marocain de l'Agriculture et de la Pêche maritime, soucieux de stabiliser les prix domestiques, a renoncé aux droits de douane sur le blé à partir d'octobre.

Selon le ministère marocain de l'Economie et des Finances, le gouvernement marocain vient de confirmer la suspension de la taxe d'importation sur le blé tendre durant la période allant du 1er octobre à fin décembre 2012, l'Etat prenant en charge la différence du prix de cette denrée sur le marché mondial et le prix de référence à l'importation, fixé à 260 dirhams le quintal.

Le ministère marocain a expliqué que la mesure gouvernementale, destinée à préserver le pouvoir d'achat des citoyens, permettra d'assurer l'approvisionnement du marché interne et les minoteries industrielles en blé tendre et, par conséquent, stabiliser le prix intérieur de la farine à ses niveaux actuels, en l'occurrence 350 dirhams le quintal comme prix de cession à la minoterie, sans compter les frais d'emballage.

La même source a précisé que cette mesure, qui figurait dans un projet de décret adopté le 20 septembre courant en Conseil de gouvernement, vise à garantir l'approvisionnement du marché intérieur en blé tendre, à remédier aux effets du renchérissement des cours mondiaux de cette matière et, partant, à maintenir inchangé le prix du pain.

Suite à la décision annoncée de la suspension des droits de douanes sur l'importation du blé tendre à partir du 16 septembre, le Maroc a mis en place un système de restitution au profit des importateurs.

Cette mesure consiste à prendre en charge le surcoût engendré par la flambée des cours mondiaux par rapport au prix ciblé par le gouvernement marocain qui s'établit à 260 DH/quintal entrée moulin. Un seuil qui permet de maintenir le prix du pain inchangé, précise le communiqué du ministère marocain de l'Agriculture.

Aujourd'hui, le prix du blé tendre, qui se vendait en moyenne à 280 dollars la tonne en juillet dernier, est passé à 350 dollars durant le mois de septembre sur le marché international. Face à cette flambée des prix des céréales sur les marchés internationaux qui grimpent dans des proportions alarmantes, le gouvernement marocain a décidé de subventionner le prix du pain pour un montant de 1 milliard de dirhams.

Cette décision a été prise pour répondre à la mise en garde des professionnels contre une crise du pain au Maroc après que le stock des céréales ait commencé à s'épuiser alors que des informations parlent de préparatifs menés par l'Office National Interprofessionnel des Céréales et des Légumineuses (ONICL) pour le lancement d'un nouvel appel d'offres international pour l'importation de 300.000 tonnes de blé. Le Maroc dispose encore d' un stock qui couvre l'équivalent de plus de 4 mois d'écrasement des minoteries industrielles.


News we recommend

La légende des sirènes du Silver Springs Park Un Popeye le Marin à l'égyptienne avec des bras de 79 cm de circonférence…   Des photos dénudées de Kate: pourquoi la presse française est-elle allée aussi loin ?
Kate Middleton est-elle enceinte ?   Fonte record de la banquise de la Mer Arctique Le kung-fu chinois : mythe ou numéro d' hypnose ?
Polémiques autour d'Airbus A380 : « Super Jumbo » mal acclimaté en Chine Une vie d'ermite Des femmes à bord du navire de guerre «Jinggangshan»

Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales