Flash :

La Chine passe en tête des clients des véhicules Volkswagen de luxe devant les Etats-Unis Toyota envisage de réduire de moitié sa production en Chine L'ONU fixe les contours d'une intervention militaire au Mali La France salue la nomination de M. Abdi Farah Shirdon Said au poste de Premier ministre de la Somalie Côte d'Ivoire : un haut chef militaire sous-Gbagbo nie les faits de"crimes" portés contre lui Egypte : Morsi décrète l'amnistie pour les personnes coupables de crimes lors du soulèvement Togo : Des résultats de la politique sanitaire rassurent les appuis bilatéraux et multilatéraux (PAPIER GENERAL) La mission militaire de la CEEAC en République Centrafricaine accuse un déficit de 25 milliards de FCFA Burundi : début d'un procès de 23 personnes accusées de terrorisme Tchad : 150 rebelles reviennent à la légalité Tchad : difficile de se faire délivrer une carte d'identité nationale (REPORTAGE) Guinée : guéguerre politique au sein de l'opposition pour la désignation des représentants dans la nouvelle CENI (analyse) Côte d'Ivoire : les pro-Gbagbo dénoncent un climat de terreur et des opérations d'"épuration" L'ancien président algérien Chadli Bendjedid inhumé à Alger La Côte d'Ivoire est devenue désormais fréquentable (expert) Les banques chinoises ne participeront pas à la rencontre FMI-Banque mondiale à Tokyo Le festival du sexe de Guangzhou connaît un véritable succès L'UE et l'UNESCO renouvellent leur partenariat sur l'éducation et la culture L'actrice chinoise Fan Bingbing pose pour le magazine i-D Chine : atterrissage forcé au Gansu après une menace terroriste

Beijing  Très nuageux~Ensoleillé  23℃~11℃  City Forecast
Français>>Afrique

Tchad : difficile de se faire délivrer une carte d'identité nationale (REPORTAGE)

09.10.2012 13h36

Au Tchad, les citoyens éprouvent d'énormes difficultés pour se faire délivrer une carte d' identité nationale. Ce service public, concédé depuis deux ans à une société privée, souffre d'une grande lenteur.

Dans la cour du Commissariat central de N'Djaména, qui abrite également la Direction de l'Immigration et de l'Emigration, une centaine de personnes se bousculent pour obtenir la carte d'identité nationale. Certains demandeurs confient être venus de bonne heure, alors que les bureaux ouvrent à 7 heures 30, voire 8 heures.

"Je suis ici autour de 5 heures du matin pour me mettre dans le rang, il y avait déjà une dizaine de personnes en place", affirme Ousmane Chérif, un jeune homme.

"Ma carte d'identité nationale, délivrée en 2002, est arrivée à expiration le mois dernier. Depuis trois jours, je n'arrive pas à la faire renouveler", se plaint Dounia Jacques, un agriculteur venu de Moundou, au sud du pays. Comme lui, beaucoup de demandeurs rentrent souvent bredouille, à la fermeture des bureaux.

Pour cette carte qui se délivre normalement à 4.000 F CFA, certaines personnes déboursent souvent plus pour l'obtenir plus vite. Des "coursiers", à l'entrée du service de délivrance, proposent aux demandeurs leurs services. Au bout du compte, l'on peut débourser 6.000 F CFA, voire davantage, pour obtenir le précieux sésame.

Depuis deux ans, l'Etat tchadien a concédé à l'entreprise SOGEC- Tchad l'exploitation du service de délivrance de la carte d' identité nationale du passeport.

"Au début, nous accueillions 60 demandeurs de la carte d' identité par jour. Au fur et à mesure que le besoin allait croissant, la société a augmenté ses capacités d'accueil jusqu'à 200. Mais la demande reste toujours supérieure à l'offre", déclare un employé de la SOGECT-Tchad qui requiert l'anonymat.

Selon lui, contrairement à la différence de l'ancien système de délivrance de la carte, le nouveau mécanisme est trop lent, à cause de la centralisation de la délivrance à l'unique centre de N'Djaména, au Commissariat central.

La lenteur se justifie également par la différence du système actuel (allemand) avec les précédents (français et belge), selon cet employé. "Le personnel de la nouvelle société, qui a bénéficié d'une formation rapide, est obligé d'introduire des mots de passe, comme remplacement, renouvellement ou nouveau, pour la délivrance de la carte", dit-il.

L'ancienne exploitante du service de carte d'identité nationale, la SEMLEX Electronique, avait déconcentré les activités dans deux arrondissements de la capitale et dans les deux principales villes secondaires (Moundou et Abéché). Mais au fil des temps, une commission du contrôle d'Etat a constaté que les machines des autres centres secondaires tombaient en panne et n'étaient plus réparées.

"II faut repartir à nouveau vers cette déconcentration et avec des méthodes plus sécurisantes de délivrance de carte", estime Moussa Brahim, fonctionnaire à la Direction de l'Immigration et de l'Emigration.


News we recommend

Apple présente ses excuses pour les défauts du logiciel de cartographie de l'iPhone 5 Les candidates de Miss Reef 2012 se rassemblent au Brésil   De la viande de bœuf âgée de 2 000 ans découverte dans le Nord-ouest de la Chine
La Voix de la Chine est-elle devenue « La Pub de la Chine » ?   Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard En image: magnifiques peintures sur corps
«Colonel Meow», la nouvelle star de l'Internet Les sites touristiques pris d'assaut par la foule pendant les vacances J-31 mystérieux: le nouveau chasseur furtif chinois

Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales