Flash :

La Chine passe en tête des clients des véhicules Volkswagen de luxe devant les Etats-Unis Toyota envisage de réduire de moitié sa production en Chine L'ONU fixe les contours d'une intervention militaire au Mali La France salue la nomination de M. Abdi Farah Shirdon Said au poste de Premier ministre de la Somalie Côte d'Ivoire : un haut chef militaire sous-Gbagbo nie les faits de"crimes" portés contre lui Egypte : Morsi décrète l'amnistie pour les personnes coupables de crimes lors du soulèvement Togo : Des résultats de la politique sanitaire rassurent les appuis bilatéraux et multilatéraux (PAPIER GENERAL) La mission militaire de la CEEAC en République Centrafricaine accuse un déficit de 25 milliards de FCFA Burundi : début d'un procès de 23 personnes accusées de terrorisme Tchad : 150 rebelles reviennent à la légalité Tchad : difficile de se faire délivrer une carte d'identité nationale (REPORTAGE) Guinée : guéguerre politique au sein de l'opposition pour la désignation des représentants dans la nouvelle CENI (analyse) Côte d'Ivoire : les pro-Gbagbo dénoncent un climat de terreur et des opérations d'"épuration" L'ancien président algérien Chadli Bendjedid inhumé à Alger La Côte d'Ivoire est devenue désormais fréquentable (expert) Les banques chinoises ne participeront pas à la rencontre FMI-Banque mondiale à Tokyo Le festival du sexe de Guangzhou connaît un véritable succès L'UE et l'UNESCO renouvellent leur partenariat sur l'éducation et la culture L'actrice chinoise Fan Bingbing pose pour le magazine i-D Chine : atterrissage forcé au Gansu après une menace terroriste

Beijing  Très nuageux~Ensoleillé  23℃~11℃  City Forecast
Français>>Afrique

Burundi : début d'un procès de 23 personnes accusées de terrorisme

09.10.2012 13h37

Un procès en appel a ouvert ses travaux lundi à la Cour d'appel de Gitega, au centre du Burundi, contre 23 terroristes présumées, a rapporté la radio nationale.

Cinq personnes entendues lundi sont accusées d'avoir participé activement aux attaques perpétrées dans la nuit du 20 au 21 juin 2011 dans les communes de Mishiha et de Kigamba de la province de Cankuzo (est) où elles auraient tué des personnes, pillé leurs biens et cherché à kidnapper d'autres.

Toutes les cinq ont rejeté toutes ces accusations, arguant que même ce qu'elles ont avoué lors des séances d'interrogatoire ne peut constituer aucunement une preuve puisque c'étaient des aveux sur torture.

Le procès a été suivi par beaucoup de Burundais et par certains ambassadeurs accrédités au Burundi comme ceux des Etats-Unis, des Pays-Bas, de l'Allemagne, de la Belgique et de la France.

18 autres personnes seront entendues dans dix jours. Parmi eux figure le journaliste Hassan Ruvakuki de la Radio Associative Bonesha FM+.

En juin dernier, le Tribunal de Grande Instance de Cankuzo avait prononcé une peine d'emprisonnement à vie à l'endroit de 13 personnes, dont quatre étaient accusées d'avoir participé au lancement en Tanzanie d'un mouvement rebelle appelé Force de Restauration de la Démocratie au Burundi (FRD-Abanyagihugu), que Bujumbura qualifie de terroriste.


News we recommend

Apple présente ses excuses pour les défauts du logiciel de cartographie de l'iPhone 5 Les candidates de Miss Reef 2012 se rassemblent au Brésil   De la viande de bœuf âgée de 2 000 ans découverte dans le Nord-ouest de la Chine
La Voix de la Chine est-elle devenue « La Pub de la Chine » ?   Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard En image: magnifiques peintures sur corps
«Colonel Meow», la nouvelle star de l'Internet Les sites touristiques pris d'assaut par la foule pendant les vacances J-31 mystérieux: le nouveau chasseur furtif chinois

Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales