Flash :

La Chine passe en tête des clients des véhicules Volkswagen de luxe devant les Etats-Unis Toyota envisage de réduire de moitié sa production en Chine L'ONU fixe les contours d'une intervention militaire au Mali La France salue la nomination de M. Abdi Farah Shirdon Said au poste de Premier ministre de la Somalie Côte d'Ivoire : un haut chef militaire sous-Gbagbo nie les faits de"crimes" portés contre lui Egypte : Morsi décrète l'amnistie pour les personnes coupables de crimes lors du soulèvement Togo : Des résultats de la politique sanitaire rassurent les appuis bilatéraux et multilatéraux (PAPIER GENERAL) La mission militaire de la CEEAC en République Centrafricaine accuse un déficit de 25 milliards de FCFA Burundi : début d'un procès de 23 personnes accusées de terrorisme Tchad : 150 rebelles reviennent à la légalité Tchad : difficile de se faire délivrer une carte d'identité nationale (REPORTAGE) Guinée : guéguerre politique au sein de l'opposition pour la désignation des représentants dans la nouvelle CENI (analyse) Côte d'Ivoire : les pro-Gbagbo dénoncent un climat de terreur et des opérations d'"épuration" L'ancien président algérien Chadli Bendjedid inhumé à Alger La Côte d'Ivoire est devenue désormais fréquentable (expert) Les banques chinoises ne participeront pas à la rencontre FMI-Banque mondiale à Tokyo Le festival du sexe de Guangzhou connaît un véritable succès L'UE et l'UNESCO renouvellent leur partenariat sur l'éducation et la culture L'actrice chinoise Fan Bingbing pose pour le magazine i-D Chine : atterrissage forcé au Gansu après une menace terroriste

Beijing  Très nuageux~Ensoleillé  23℃~11℃  City Forecast
Français>>Afrique

Togo : Des résultats de la politique sanitaire rassurent les appuis bilatéraux et multilatéraux (PAPIER GENERAL)

09.10.2012 13h42

La politique sanitaire au Togo, en enregistrant des résultats dont un taux de couverture vaccinale de plus de 60% contre un bon nombre de maladies auxquelles sont confrontés les pays en Afrique subsaharienne, a permis à ce pays de rassurer et de déterminer les appuis bilatéraux et multilatéraux, a noté lundi l'agence Xinhua.

En l'espace de 4 ans, 2006 et 2010, le Togo a enregistré une couverture vaccinale contre la tuberculose qui est passée de 88,0% à 90,7%, pendant que celle contre la rougeole est passée de 63,1% à 63,8% et celle contre la fièvre jaune de 49,5% à 60,3 %.

Outre ces chiffres officiels avancés pour ces maladies épidémiques, les statistiques sanitaires indiquent le paludisme comme représentant 42% des consultations dans les formations sanitaires et 28% des hospitalisations avec, paradoxalement, les enfants de moins de 5 ans qui sont les plus touchés: un taux de 58% .

Les efforts sont en train d'être confortés au travers des campagnes de dépistage et de traitement gratuits des cas de paludisme, avec une campagne nationale qui court de début octobre à fin décembre, après une première de quinze jours achevée à fin septembre.

Ces initiatives sont appuyées par des institutions des Nation- Unies au-devant desquelles se trouve l'Organisation mondiale de la santé (OMS), avec parfois des campagnes de déparasitage et d'administration de vitamine dans ce pays où le rapport sur l'évaluation de la carence en vitamine A, en date de 2005, fait état d'un taux de 35% pour les enfants carencés et de 84% pour les parasitoses intestinales.

Déjà dans le cadre de la politique de lutte contre le paludisme, le Togo bénéficie notamment des appuis bilatéraux dont ceux de la Chine qui lui vient en aide à travers des dons de médicaments antipaludéens et par aussi la construction d'un centre de prévention et du traitement du paludisme.

Dans ce contexte d'efforts, le rapport 2011 de l'OMS indique que plus de 506.000 cas de paludisme ont été enregistrés dans les formations sanitaires publiques en 2011, alors que des opérations de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées ont été conduites à travers le pays.

Selon de récentes statistiques du ministère de la Santé, plus de 71% des ménages disposent de moustiquaires imprégnées, 77 % des enfants de moins de cinq ans ont bénéficié de soins de santé et de moustiquaires imprégnées et que 64,7 % de femmes ne seraient plus exposées au paludisme.

Le « pourcentage d'enfants de moins de cinq ans dormant sous moustiquaire imprégnée est passé de 38,4% à 57,1% », entre 2006 et 2010, a expliqué en septembre dernier le Premier ministre togolais Ahoomey-Zunu Séléagodji.

Au regard de tout, on rassure que le Togo n'est pas si frappé par les maladies épidémiques qui éprouvent les pays de l'Afrique subsaharienne notamment la méningite, la fièvre jaune, la rougeole et le choléra.

« Ce sont des maladies qui resteront là mais nous pouvons les contrôler, nous commencerons par les plus faciles à contrôler, c'est le cholera. Chaque année, nous avons des cas, mais nous faisons de la sensibilisation. Le cholera c'est facile à éviter », a expliqué Pr. Charles Kondi Agba, ministre de la Santé, lors de la 10e réunion annuelle inter-pays d'évaluation de l'état d'avancement des stratégies sur la surveillance intégrée et de la réponse aux épidémies en question qui sont récurrentes et constituent un défi permanent pour les pays de la ceinture méningitique.

« S'agissant de la fièvre jaune, nous avons eu des cas graves en 2007 dans la région des Savanes (extrême nord :NDLR). Cette année-là, nous avons eu besoin d'appui massif de l'OMS et nous avons pu vacciner toute la population », a-t-il ajouté.

« Ce qui fait que, pour la fièvre jaune, nous sommes à l'aise, même s'il y a des cas sporadiques », a poursuivi le ministre de la Santé, faisant noter cependant que pour la méningite, le Togo a eu la « chance de ne pas être de la ceinture dite méningitique».

« Chaque année nous avons aussi des cas », a relevé le ministre de la Santé, indiquant que son pays va prochainement adopter le nouveau vaccin Menafrivac (Méningite Afrique vaccin) à la place de l'ancien en usage dans ce pays et « qui n'est pas aussi efficace ».

« Donc nous nous préparons, nous aussi à introduire ce vaccin chez nous lorsque va venir la saison de la méningite », a annoncé le ministre de la Santé, Pr. Charles Kondi Agba, en mettant la confiance sur l'aide jusque-là sans défaut des partenaires techniques et financiers.


News we recommend

Apple présente ses excuses pour les défauts du logiciel de cartographie de l'iPhone 5 Les candidates de Miss Reef 2012 se rassemblent au Brésil   De la viande de bœuf âgée de 2 000 ans découverte dans le Nord-ouest de la Chine
La Voix de la Chine est-elle devenue « La Pub de la Chine » ?   Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard En image: magnifiques peintures sur corps
«Colonel Meow», la nouvelle star de l'Internet Les sites touristiques pris d'assaut par la foule pendant les vacances J-31 mystérieux: le nouveau chasseur furtif chinois

Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales