Flash :

La Gambie discute avec le Mali pour empêcher les migrants gambiens de se rendre en Libye Tunisie : lancement d'une campagne de sensibilisation contre la violence sexuelle Tchad : démarrage de la seconde phase de recensement des agents civils de l'Etat L'Afrique de l'ouest et l'Afrique centrale connaissent une augmentation de 34% de cholériques en 2012 (experte de l'OMS) Togo/rentrée scolaire: le ministre de la Sécurité appelle les automobilistes et taxi-motos à la prudence Niger : le président Issoufou échange avec un émissaire algérien sur le Mali La France appelle le gouvernement soudanais et le MPLS/Nord à mettre fin aux combats Les Etats-Unis offrent des équipements antiterroristes à l'armée tchadienne ONU : la violence au nord du Mali est devenue systématique Romano Prodi nommé envoyé de l'ONU pour la région du Sahel Burundi : le Sénat adopte un projet de loi portant Code de la circulation routière La Norvège demande le départ immédiat d'un diplomate soudanais Angola : des lignes directrices pour le développement des forces armées Le nouveau ministre guinéen des droits de l'homme s'engage à promouvoir les valeurs humaines et l'Etat de droit Ban Ki-moon demande la libération immédiate des otages français au Sahel Guinée-Bissau : arrestation d'un ex-commandant de la police mis en cause dans une tentative de coup d'Etat Côte d'Ivoire : la Commission électorale plaide pour un fort taux de participation aux élections locales Madagascar : avenue des baobabs Les investissement chinois aux USA créent plus de 10 000 emplois pour les Américains (étude) Chine-Etats Unis : un différend pour deux géants des télécommunications

Beijing  Ensoleillé  22℃~9℃  City Forecast
Français>>Afrique

Comme la Chine, l'Afrique doit miser sur un "modèle économique propre" (expert)

( xinhua )

10.10.2012 à 08h14

Un consultant ivoirien estime que l'Afrique, à partir de l'exemple de la Chine, doit miser sur un "modèle économique propre" pour assurer son développement.

"Avec la Chine, les pays africains doivent comprendre que seul un modèle économique propre, adapté aux conditions économiques, sociologiques et anthropologiques conditionne leur croissance et leur développement", soutient Frédéric Thiémélé dans une interview à Xinhua.

Pour M. Thiémélé, enseignant-formateur et consultant, la Chine, deuxième puissance économique du monde, a prouvé aux yeux du monde, singulièrement des pays africains majoritairement pauvres et sous- développés, que le développement n'est pas l'apanage des seuls occidentaux.

"Au lieu de chercher, à travers notre ouverture à tendre la main aux autres (extérieur), nous devons, nous africains, comprendre que notre capacité intrinsèque, notre savoir-faire individuel et collectif peut contribuer au mieux à cette bataille pour la conquête du monde", indique-t-il.

L'enseignant-formateur apprécie les progrès de la Chine en insistant sur son point de départ.

D'un pays "sous-alimenté", elle a pu organiser son système agricole dans le cadre "collectiviste" pour assurer sa sécurité alimentaire et, en 1978, s'inscrire dans une économie rurale de marché qui offrait "un certain libéralisme", explique-t-il.

"Ce modèle typiquement chinois est à la base du développement chinois en ce sens que s'il est bien pour l'Etat d'avoir un certain regard sur le marché, il est aussi bon d'accorder une certaine marge de manoeuvre à la population en vue de développer les génies individuels", selon M. Thiémélé.

Ce modèle "à cheval sur l'économie libérale et l'économie socialiste" a permis au pays d'"importer des savoirs" et d'" exporter son savoir-faire", ajoute Thiémélé Frédéric qui pense que la Chine a su préparer son ouverture au monde extérieur pour pouvoir en tirer partie.

"La leçon tirée est que pour s'ouvrir à l'extérieur il faut savoir quoi offrir et compter d'abord sur soi, condition sine qua non du succès", fait-il remarquer.

En outre, relève l'enseignant-formateur, la Chine a su taire ses "querelles intestines" pour se plancher véritablement sur son "affranchissement".

"Que l'Afrique taise ses guerres interminables, ses divisions internes pour s'inscrire dans une logique de travail de ses dignes fils", conseille-t-il.

Frédéric Thiémélé conclut que "seul le goût du travail, la discipline, le respect des Institutions, de l'autorité pourront affranchir" les Africains.

"Notre bonheur ne viendra de nulle part si ce n'est nous même qui tracions les sillons de ce bonheur", indique-t-il.


News we recommend

Apple présente ses excuses pour les défauts du logiciel de cartographie de l'iPhone 5 Les candidates de Miss Reef 2012 se rassemblent au Brésil   De la viande de bœuf âgée de 2 000 ans découverte dans le Nord-ouest de la Chine
La Voix de la Chine est-elle devenue « La Pub de la Chine » ?   Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard En image: magnifiques peintures sur corps
«Colonel Meow», la nouvelle star de l'Internet Les sites touristiques pris d'assaut par la foule pendant les vacances J-31 mystérieux: le nouveau chasseur furtif chinois

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales