Chine | Economie | International | Afrique | Sci-Edu | Culture | Environnement | Socièté Tourisme | Opinion | Sports | Relations Chine-France | Vidéos | Dernières nouvelles

Français>>Afrique

Egypte : des affrontements font 110 blessés au Caire

Source: xinhua   15.10.2012 à 08h30

Egypte : des affrontements font 110 blessés au Caire

Des affrontements ont éclaté vendredi sur la place Tahrir dans le centre-ville du Caire, faisant 110 blessés, a affirmé le ministère égyptien de la Santé.

Ces heurts ont éclaté entre des manifestants partisans des Frères musulmans et demandant un nouveau procès des hauts responsables du gouvernement de l'ex-président Hosni Moubarak, et des libéraux opposés aux Frères musulmans réclamant une Constitution qui représente tous les Égyptiens.

Depuis l'annonce mercredi d'un brouillon partiel de Constitution par l'Assemblée constituante, dominée par les islamistes, les libéraux et laïcs opposés aux Frères musulmans protestent que ce projet de Constitution est injuste.

Ces contestataires ont défilé sur la place Tahrir vendredi, appelant à une réforme de l'Assemblée constitutionnelle.

"Nous voulons une Constitution qui représente tous les Égyptiens, pas seulement les islamistes", a déclaré à Xinhua Khaled Abdel Naby, âgé de 26 ans, dénonçant le mépris des droits des femmes dans cette nouvelle Constitution.

Par ailleurs, les manifestants favorables aux Frères musulmans ont été courroucés par un verdict du Tribunal pénal du Caire mercredi qui a acquitté 24 hauts responsables de l'ère Moubarak, inculpés pour le meurtre de manifestants l'année dernière dans une affaire connue sous le nom de "bataille des chameaux", et ils se sont eux-aussi réunis sur cette place pour demander justice.

"Non au règne des Frères musulmans », chantaient les manifestants libéraux tandis que les partisans du groupe islamiste scandaient « Liberté. Justice. Nous défendons les président Morsi".

Des heurts ont éclaté lorsque des partisans des Frères musulmans ont détruit des plateformes posées par les libéraux et laïcs, faisant 10 blessés.

L'Union des jeunes révolutionnaires, la Coalition des jeunes révolutionnaires et d'autres partis libéraux étaient présents sur la place pour exprimer leur mécontentement face à la "prestation inadéquate" du président Mohamed Morsi lors de ses 100 premiers jours de présidence.

"Au cours de ses 100 premiers jours, nous avons ressenti un léger changement dans la sécurité et la circulation, mais les problèmes de pouvoir, d'alimentation et de propreté urbaine restent à régler", a déclaré à Xinhua Mahmoud el-Khobary, coordinateur général de la Coalition des jeunes révolutionnaires.


[1] [2] [3] [4] [5] [6]

(Rédacteur:单薇、高茵)

Photo

Articles pertinents

Commentaire

Nom d'utilisateur:  

Articles recommandés