Flash :

Didier Drogba annoncé à la Juventus Madagascar : lancement d'un laboratoire d'insémination artificielle porcine Bénin : les pouvoirs publics invités à faire de la fiscalité du tabac un instrument de santé publique (INTERVIEW) Visite d'une mission au Niger pour mettre en lumière la crise humanitaire au Sahel Côte d'Ivoire/Liberia : Ouattara et Shirleaf vont discuter de la sécurité à leur frontière Côte d'Ivoire : des magistrats sous le coup de sanctions disciplinaires Côte d'Ivoire : des hommes armés "créent des frayeurs" dans un quartier d'Abidjan Côte d'Ivoire : réunion d'urgence de la hiérarchie militaire sur la sécurisation des sites stratégiques Côte d'Ivoire : recrutement de 2.000 gardes pour renforcer la surveillance des prisons Le président sénégalais à Abidjan pour le congrès de l'internationale libérale La Russie cherche à libérer les marins enlevés au Nigeria L'Algérie veut éviter "un abcès de fixation d'insécurité" à ses frontières avec le Mali (PM) Une réunion ministérielle du Groupe de soutien et de suivi sur la situation au Mali aura lieu le 19 octobre à Bamako, confirme le Quai d'Orsay Tunisie: les réactions sur le Congrès pour le dialogue national se diversifient (SYNTHESE) Togo : le GRAD propose la mise en place d'un gouvernement national transitoire et d'une assemblée constituante Togo : L'Assemblée nationale accélère le processus de la CENI pour les élections législatives prochaines La France reconnaît "avec lucidité" la repression "sanglante" de la manifestation d'Algériens à Paris le 17 octobre 1961 Togo : difficile choix entre suspension et poursuite du processus de préparation des législatives (SYNTHESE) Six marins russes et un ressortissant estonien enlevés au Nigeria Chine : les investissements en capital fixe en hausse de 20,5% entre janvier et septembre

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Afrique

Togo : le GRAD propose la mise en place d'un gouvernement national transitoire et d'une assemblée constituante

( Xinhua )

18.10.2012 à 13h29

Le Groupe de Réflexion et d'Action pour le Développement et la Démocratie (GRAD), une composante de la société civile togolaise dirigée par Victor Komla Alipui, ancien ministre de l'Economie et des Finances sous le régime de l'ex-parti unique Rassemblement du Peuple Togolais (RPT), a proposé mardi la mise en place d'un gouvernement d'union nationale transitoire inclusif et d'une assemblée constituante, avec pour mission essentielle d'opérer les réformes constitutionnelles et institutionnelles qui devront conduire à des élections pluralistes, démocratiques et transparentes et à l'alternance.

Pour le GRAD, la sortie de la crise togolaise doit « nécessairement passer par la restauration d'une confiance mutuelle. Il s'agit de créer la confiance fondée sur la légitimité des institutions de l'Etat et des acteurs politiques toutes tendances confondues ».

Pour y arriver, le GRAD propose au pouvoir, à l'opposition togolaise et, au-delà, à tout le peuple togolais qui est le vrai détenteur de la souveraineté nationale, une démarche et une procédure qui « doivent conduire et aujourd'hui et maintenant à l'élection d'une Assemblée constituante pour élaborer une nouvelle loi fondamentale », précise cette organisation dans une déclaration liminaire lue peu avant les débats avec la presse.

Ce gouvernement, de l'avis de cette organisation, sera d'union nationale et n'aura pas vocation d'appliquer un programme politique partisan, mais sera uniquement investi de la mission de faire face uniquement à la crise et y apporter des solutions durables.

La mise en place de ces institutions doit, selon le GRAD, être précédée d'un dialogue entre les principaux partis politiques sous les auspices de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), de l'Union Africaine (UA), de l'Union Européenne (UE) et des Nations Unies.

Le Groupe suggère une équipe gouvernementale transitoire devant compter en son sein des ministres issus des principaux partis politiques, et dirigée par un Premier ministre désigné par consensus.

« Les prérogatives du chef de l'Etat et du Premier ministre pendant la période de transition devront être définies par un accord politique et la forme juridique que revêtira cet engagement devra être clairement définie au cours du dialogue, prévoir des sanctions à l'encontre de ceux qui ne le respecteraient pas, et fixer la durée de la transition de façon réaliste», ajoute le GRAD.

Le GRAD appelle par ailleurs à la recomposition équitable des institutions de la République telles que la Cour constitutionnelle, la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC), ainsi que la prise de mesures de sécurité mettant un accent sur la dissolution des milices et la nomination de nouveaux préfets.


News we recommend

Un Français vivant dans la région du Wannan Une Corée du Nord en pleine transformation vue par un photographe étranger   Le festival du sexe de Guangzhou connaît un véritable succès
La Chine teste la ligne ferroviaire en région montagneuse la plus rapide du monde   Les femmes les plus sexy de la Chine Qui sera le vainqueur du Soulier d'Or : Messi, Ronaldo, Falco...
La lettre d'Einstein sur Dieu mise en vente aux enchères sur eBay Le porte-avions chinois surpasse celui de la Russie en qualité d'armement, selon un expert Voici comment sera l'homme dans 1 000 ans, selon des scientifiques

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales