Flash :

Burundi : un projet contre la violence avec l'appui de l'Allemagne et de l'ONU Côte d'Ivoire : recensement "sans accroc" des ex-combattants dans l'ouest du pays Madagascar : le gouvernement de la transition critique le programme d'appui onusien au cycle électoral (PAPIER GENERAL) Hissène Habré sera jugé pour la dignité de l'Afrique, dit l'émissaire du président sénégalais Le Liberia nie abriter une base d'entraînement des rebelles ivoiriens Tunisie: 37% des citoyens satisfaits de la situation sécuritaire (sondage) Côte d'Ivoire/Liberia : une manoeuvre militaire annoncée pour la sécurisation de la frontière commune La France espère que la réunion de Bamako permet de progresser dans la planification d'une intervention africaine au Mali Mali : les islamistes d'Ançar Dine d'Iyad Ag Ghali ont détruit tous les mausolées de saints à Kabara dans la région de Tombouctou (témoin) Alger salue la position de Hollande qui reconnaît le massacre d'Algériens du 17 octobre 1961 La Chine initie un réexamen au titre de nouvel exportateur du constructeur Nissan Le président israélien loue les réalisations chinoises des six dernières décennies Chine : les recettes budgétaires en hausse de 11,9% en septembre Îles Diaoyu : un film chinois retiré du Festival de Tokyo Le coup d'envoi du premier championnat professionnel de football du Gabon prévu pour vendredi Togo : la 8e édition de la cérémonie de récompense des acteurs du football prévue en décembre Un haut responsable chinois et le président pakistanais promettent de booster les relations bilatérales Xi Jinping : le PCC et le Parti nationaliste du Bangladesh doivent renforcer leur coopération La visite d'un haut dignitaire chinois boostera les liens avec les Maldives (INTERVIEW) Suisse : exposition pour lutter contre le gaspillage des aliments

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Afrique

Madagascar : le gouvernement de la transition critique le programme d'appui onusien au cycle électoral (PAPIER GENERAL)

( Xinhua )

19.10.2012 à 13h28

Le gouvernement de la transition malgache a vivement critiqué le Programme d'appui du cycle électoral 2012–2014 à Madagascar (PACEM) élaboré par les experts des Nations Unies.

Etant un document qui va réguler notamment la gestion des financements internationaux du processus électoral, le vice- Premier ministre chargé du développement et de l'Aménagement du territoire, Hajo Andrianainarivelo, a indiqué que le PACEM est devenu un simple document indicatif et ne comporte aucun engagement de la communauté internationale à financer les futures élections.

Selon Hajo Andrianainarivelo, "l'Etat malgache a déjà apporté une importante part contributive dans les préparatifs électoraux, octroyée à la Commission Electorale Nationale Indépendante pour la Transition (CENIT), d'un montant de 6,300 milliards d'Ariary ( environ 300 millions de dollars), tandis que la Communauté Internationale a apporté près de 239.000 dollars".

Par ailleurs, le président de la transition Andry Rajoelina se plaint que le budget électoral élaboré par les Nations Unies pour Madagascar s'élève à 71 millions de dollars, alors qu'au Sénégal, qui a le même nombre d'électeurs qu'à Madagascar, les deux tours des récentes élections présidentielles n'ont requis qu'une enveloppe financière de 15 millions de dollars.

Selon Andry Rajoelina, jusqu'à ce jour, rien n'est encore clair sur la part contributive financière devant être apportée par la communauté internationale dans les préparatifs électoraux.

De ce fait, le président de la transition a préconisé la tenue d'un conseil de gouvernement extraordinaire pour analyser dans ses moindres détails ce PACEM.

La présidente de la CENIT, Béatrice Atallah, a annoncé auparavant que la partie malgache allait signer le PACEM conjointement avec le PNUD le 23 octobre.

Après la mission d'évaluation des experts des Nations Unies à Madagascar et la sortie de la date des élections de 2013 en août dernier, le PACEM a été mis au point en septembre dernier.

Une fois signé, il permettra à la communauté internationale de verser au "Panier commun" sa part de contribution financière devant soutenir le processus électoral de Madagascar.

Une structure gérée par le PNUD, dénommée "Unité de Gestion du Projet" (UGP), sera chargée de mener le processus électoral à Madagascar, tandis qu'un comité de pilotage, où siègent entre autres des représentants des ministères malgache des Finances et du Budget et de l'Intérieur, sera chargé de piloter la gestion faite par l'UGP.

Depuis la fin de 2008 où a éclaté la crise politique malgache, la co
mmunauté internationale a suspendu tout financement à Madagascar.


News we recommend

Un Français vivant dans la région du Wannan Une Corée du Nord en pleine transformation vue par un photographe étranger   Le festival du sexe de Guangzhou connaît un véritable succès
La Chine teste la ligne ferroviaire en région montagneuse la plus rapide du monde   Les femmes les plus sexy de la Chine Qui sera le vainqueur du Soulier d'Or : Messi, Ronaldo, Falco...
La lettre d'Einstein sur Dieu mise en vente aux enchères sur eBay Le porte-avions chinois surpasse celui de la Russie en qualité d'armement, selon un expert Voici comment sera l'homme dans 1 000 ans, selon des scientifiques

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales