Flash :

Ouverture du plus grand App Store d'Asie à Beijing AQMI au Sahara menace de tuer les otages français si la France intervient au nord Mali AQMI au Sahara menace de tuer les otages français si la France intervient au nord Mali Mali : la ministre des Maliens de l'extérieur se rend en Guinée au sujet de ses 26 compatriotes expulsés de ce pays RDC: selon le président du M23, la guerre n'est pas l'objectif primordial de ce mouvement L'Algérie appelle à une trêve en Syrie pendant l'Aïd Al Adha Libye: l'ancien porte-parole de Kadhafi arrêté près de Tripoli Mali : toute action militaire dans le nord du pays doit éviter d'aggraver une situation déjà précaire (responsable de l'ONU) Mali : une intervention militaire ouest-africaine n'est plus "très loin", dit le président ivoirien Mali : il faut envisager une intervention militaire, dit Mme Zuma Le Gabon est au premier rang des pays d'Afrique centrale dans le rapport de l'Indice Ibrahim de la bonne gouvernance en Afrique 2012 Le gouvernement guinéen invite l'opposition à débloquer le processus électoral Chine : le nombre d'étudiants en master double en une décennie, provoquant des inquiétudes sur la qualité de l'éducation Le Brésil veut renforcer sa coopération spatiale avec l'Ukraine L'ex-Premier ministre égyptien va comparaitre devant un tribunal pénal le 2 décembre pour corruption Egypte: Katatni élu président du Parti de la Liberté et de la Justice des Frères musulmans Mali: le réseau APEM "dénonce" l'arrêt du processus électoral Khamis Kadhafi tué lors d'affrontements à Bani Walid Les manifestants égyptiens appellent à dissoudre l'Assemblée constitutionnelle Chine : 858 nouvelles institutions financières rurales

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Afrique

Mali: le réseau APEM "dénonce" l'arrêt du processus électoral

( Xinhua )

22.10.2012 à 08h04

Les membres du réseau d'Appui au processus électoral au Mali (APEM) ont ''dénoncé'', samedi, l'arrêt du processus électoral par le ministre de l' Administration territoriale et de la Décentralisation, le colonel Moussa Sinko Coulibaly, lors d'une conférence de presse.

M. Ibrahima Sangho, président du réseau APEM (regroupant 50 associations et ONG), a rappelé que le ministre de l' Administration territoriale et de la Décentralisation avait confectionné un chronogramme, pour la tenue des élections en 2013 qui n'a jamais été rendu public ».

M. Sangho a regretté que le fait que « le ministre a subitement décidé unilatéralement de surseoir à la révision des listes électorales pour la période allant du 1er octobre au 31 décembre 2012, arguant qu'il ne peut avoir d'élection en 2013 ».

Celui-ci a aussi « regretté l'attitude de la classe politique malienne qui est en train de cautionner cette violation de la loi électorale ».

Les responsables du réseau APEM estiment que « la classe politique et le ministre de l'Administration sont tous en train de ne plus répondre aux attentes du peuple à travers cette interruption du processus électoral ».

Ceux-ci s'inquiètent de « cette interruption du processus électoral et du silence criard des partis politiques comme on l'a connu dans un passé récent et tout ce que cela a entrainé ».

Pour le réseau APEM, « la reconquête des régions du nord du Mali et l'organisation d'élections transparentes et crédibles à travers un chronogramme détaillé, doivent être les seules priorités des plus hautes autorités de notre pays, pour amorcer un véritable retour à l'ordre constitutionnel normal ».

Les responsables du même réseau recommandent « la publication dans les plus brefs délais du chronogramme électoral, la poursuite du dialogue autour du processus d'élaboration d'un fichier fiable et consensuel avec toutes les parties prenantes ».

A celles-ci s'ajoutent, « l'adoption d'une révision exceptionnelle des listes électorales en indiquant la période de tenue des élections et la relecture de la loi n° 06-044 du 4 septembre 2006 modifiée portant Loi Electorale pour un meilleur encadrement des électeurs à venir ».

Par ailleurs, les responsables de l'Alliance des générations démocratiques du Mali (AGDM) estiment que le ''processus électoral ne doit pas être interrompu''.


News we recommend

Un Français vivant dans la région du Wannan Une Corée du Nord en pleine transformation vue par un photographe étranger   Le festival du sexe de Guangzhou connaît un véritable succès
La Chine teste la ligne ferroviaire en région montagneuse la plus rapide du monde   Les femmes les plus sexy de la Chine Qui sera le vainqueur du Soulier d'Or : Messi, Ronaldo, Falco...
La lettre d'Einstein sur Dieu mise en vente aux enchères sur eBay Le porte-avions chinois surpasse celui de la Russie en qualité d'armement, selon un expert Voici comment sera l'homme dans 1 000 ans, selon des scientifiques

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales