Flash :

Ouverture du plus grand App Store d'Asie à Beijing AQMI au Sahara menace de tuer les otages français si la France intervient au nord Mali AQMI au Sahara menace de tuer les otages français si la France intervient au nord Mali Mali : la ministre des Maliens de l'extérieur se rend en Guinée au sujet de ses 26 compatriotes expulsés de ce pays RDC: selon le président du M23, la guerre n'est pas l'objectif primordial de ce mouvement L'Algérie appelle à une trêve en Syrie pendant l'Aïd Al Adha Libye: l'ancien porte-parole de Kadhafi arrêté près de Tripoli Mali : toute action militaire dans le nord du pays doit éviter d'aggraver une situation déjà précaire (responsable de l'ONU) Mali : une intervention militaire ouest-africaine n'est plus "très loin", dit le président ivoirien Mali : il faut envisager une intervention militaire, dit Mme Zuma Le Gabon est au premier rang des pays d'Afrique centrale dans le rapport de l'Indice Ibrahim de la bonne gouvernance en Afrique 2012 Le gouvernement guinéen invite l'opposition à débloquer le processus électoral Chine : le nombre d'étudiants en master double en une décennie, provoquant des inquiétudes sur la qualité de l'éducation Le Brésil veut renforcer sa coopération spatiale avec l'Ukraine L'ex-Premier ministre égyptien va comparaitre devant un tribunal pénal le 2 décembre pour corruption Egypte: Katatni élu président du Parti de la Liberté et de la Justice des Frères musulmans Mali: le réseau APEM "dénonce" l'arrêt du processus électoral Khamis Kadhafi tué lors d'affrontements à Bani Walid Les manifestants égyptiens appellent à dissoudre l'Assemblée constitutionnelle Chine : 858 nouvelles institutions financières rurales

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Afrique

RDC: selon le président du M23, la guerre n'est pas l'objectif primordial de ce mouvement

( Xinhua )

22.10.2012 à 08h22

Jean Marie Runiga, président du Mouvement du 23 mars (M23), rébellion qui se vit dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a déclaré samedi, au cours d'un point de presse tenu à Bunagana, situé à 80 km de Goma, capitale du Nord-Kivu, que la guerre n'est pas un objectif primordial de son mouvement.

"Au lieu de faire la guerre sans merci, nous appelons le gouvernement congolais à avoir des négociations directes avec nous le plus tôt possible avant qu'il ne soit trop tard, sinon, les Congolais vont décider de chasser M. Kabila au pouvoir", a indiqué M. Runiga, ajoutant que son mouvement regrette les propos tenus par Kinshasa au moment où ils sont encore dans la phase préliminaire des négociations à Kampala.

"Nous avons entamé les négociations préliminaires indirectes avec le gouvernement de Kinshasa à Kampala, en ce qui concerne les accords de paix du 23 mars 2009 à Goma, mais nous demandons aussi que la société civile, la diaspora, et l'opposition congolaise puissent participer aux négociations d'ordre général, notamment les résultats des urnes, la question des droits de l'homme", a poursuivi M. Runiga.

"Il y a trois mois, nous étions à la porte de Goma, les forces gouvernementales avaient même abandonnés la ville mais nous avons cessé notre avancée vers cette ville, par respect à Yoweri Museveni, président de l'Ouganda et président en exercice de la Conférence internationale sur la Région du Grand-Lacs (CIRGL)", a ajouté M.Runiga.

D'après le président du M23, M. Museveni leur a proposé de dialoguer avec Kabila par son intermédiaire. "Nous avons passé trois mois en Ouganda pour discuter d'une manière indirecte, maintenant nous voulons que le dialogue soit direct, ce que M. Kabila refuse", a-t-il affirmé.

Le président du M23 a profité de cette occasion pour annoncer la dénomination de forces du M23 aux l'Armée révolutionnaire congolaise (ARC) et l'élévation du colonel Sultani Makenga au grade du général de brigade.

Il a également précisé que le M23 n'est pas le Congrès national pour la Défense du Peuple (CNDP), c'est l'ensemble de tous les groupes armés du Nord-Kivu, du Sud-Kivu, du CNDP et de politiciens venus de Kinshasa qui ont signé, le 23 mars 2009 à Goma, les accords de paix, avec Kinshasa.

Depuis le mois d'avril dernier, cette rébellion contrôle plusieurs villages et localités dans la province du Nord-Kivu, provoquant ainsi des déplacements massifs de la population vers la ville de Goma.


News we recommend

Un Français vivant dans la région du Wannan Une Corée du Nord en pleine transformation vue par un photographe étranger   Le festival du sexe de Guangzhou connaît un véritable succès
La Chine teste la ligne ferroviaire en région montagneuse la plus rapide du monde   Les femmes les plus sexy de la Chine Qui sera le vainqueur du Soulier d'Or : Messi, Ronaldo, Falco...
La lettre d'Einstein sur Dieu mise en vente aux enchères sur eBay Le porte-avions chinois surpasse celui de la Russie en qualité d'armement, selon un expert Voici comment sera l'homme dans 1 000 ans, selon des scientifiques

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales