Flash :

Des lingots d'or des îles chinoises Diaoyu mis en vente à Guangzhou Caire : une journaliste française agressée par plus de trente habitants locaux RDC: La vie des déplacés dans le camp Mugunga III au Nord-Kivu demeure difficile (REPORTAGE) Mali: Les jihadistes renforcent leurs bases à mesure que se précise l'option militaire (SYNTHESE) L'UE souligne l'urgence de mettre fin à toute aide aux groupes armés actifs dans l'est de la RDC Bissau : décès au Portugal du président de la Commission nationale électorale La piraterie maritime dans le Golfe de Guinée fait l'objet d'une concertation à Libreville Burundi : la société civile déplore l'absence de la lumière judiciaire sur la mort du président Ndadaye Nigeria : la secte Boko Haram prépare des attentats sanglants dans le nord Le Premier ministre égyptien à Alger pour la relance de la coopération bilatérale Côte d'Ivoire : Ouattara "déterminé" à sécuriser l'ouest du pays Bénin : le président Boni Yayi échappe à un plan d'empoisonnement Guinée-Bissau: attaque de la base aérienne, le gouvernement accuse le Portugal et l'ex-PM Sénégal: des manifestations violentes de disciples d'un chef religieux emprisonné perturbent la circulation à Dakar La France partage les mêmes objectifs avec l'Algérie sur le Mali et la lutte antiterroriste (Quai d'Orsay) Tunisie: L'opposition se manifeste contre la violence politique (Reportage) Chine : les recettes fiscales ont connu un net ralentissement de janvier à septembre Création à Tianjin de l'équipe nationale de pole dance Un hydravion chinois en mission d'investigation et de sauvetage Tenteriez-vous de sauter au dessus de la Seine

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Afrique

Tunisie: L'opposition se manifeste contre la violence politique (Reportage)

( Xinhua )

23.10.2012 à 13h15

Une marche pacifique de protestation a été organisée lundi à Tunis par trois partis de l' opposition à savoir le Républicain, la Voie démocratique et "Nidaa Tounes" (Appel de Tunisie) pour dénoncer la violence politique, principal slogan scandé par les manifestants.

Partant de l'Avenue Bourguiba, plusieurs centaines de manifestants ont passé devant le siège du ministère de l'Intérieur pour atteindre la Place des Droits de l'homme (centre-ville de Tunis) en présence massive des forces de l'ordre et des unités militaires, a constaté le correspondant de l'Agence de presse Xinhua.

En effet, les renforts sécuritaires ont été remarqués depuis samedi passé dans la capitale tunisienne tout comme dans d'autres régions du pays en prévision de la célébration du premier anniversaire de la tenue des élections du 23 octobre 2011. Pour la marche d'aujourd'hui, les forces de l'ordre ont essayé de bien encadrer la manifestation et préserver les citoyens et les biens publics et privés contre des éventuels dépassements et actes de violences.

S'arrêtant devant le siège du ministère de l'Intérieur, les manifestants ont exprimé leur mécontentement quant à la dégradation des volets sécuritaire et socio-économique. Les " Dégage" fusent de partout à destination de la Troïka (coalition tripartite au pouvoir). Plusieurs personnalités politiques tunisiennes ont participé à cette marche dont l'ex-gouverneur de la Banque centrale de Tunisie Mustapha Kamel Nabli.

En pleine foule, le secrétaire exécutif du parti Républican a indiqué que "cette marche cherche essentiellement à dénoncer toute forme de violence que soit verbale, physique ou encore politique", faisant allusion au décès il y a quelques jours d'un militant du parti "Appel de Tunisie" à Tataouine (Sud-est tunisien) suite à une agression par des participants à une marche, dégénérée en actes de violences.

Pour la secrétaire générale de ce parti Mme Maya Jéribi, ce mouvement de protestation appelle l'actuel gouvernement tunisien à "assumer toute sa responsabilité et s'engager dans un processus de dialogue afin de récupérer la confiance et rassurer le citoyen quant à la situation actuelle et future de son pays".

Alors que certains manifestants voient que la violence "n' honore pas la Tunisie post-révolutionnaire, tout au contraire, il le fera plonger dans une dangereuse tornade" (d'après une jeune tunisienne), d'autres insistent que le 23 octobre 2013 serait la " date limite" pour la légitimité des dirigeants actuellement au pouvoir en Tunisie.

"En Tunisie, la pratique politique n'est pas encore mature, ce qui explique l'invisibilité qui affecte le paysage général notamment en matière de transition démocratique", a déclaré aux médias présents parmi les manifestants, une universitaire de sociologie.

Une grande partie des manifestants ont réclamé la neutralité de l'institution sécuritaire tunisienne, la préservation des libertés, la promotion du mode de vie des Tunisiens ainsi que la répartition équitable des richesses et la lutte contre le passéisme.

Cette marche de protestation s'est déroulée dans le calme et aucun incident n'a été enregistré sachant qu'elle a fusionné avec une deuxième marche organisé (au même temps ou presque) par le Front populaire, un nouveau rassemblement de partis politiques de l'opposition tunisienne.

A un jour du 23 octobre, date de référence pour les Tunisiens, la scène politique semble être divisée en deux clans: d'un côté la Troïka au pouvoir qui fera de demain une "date de fête puisqu'il symbolise le premier anniversaire de la vraie démocratie" selon l' expression du leader du mouvement islamiste Ennahdha (Renaissance). De l'autre côté une opposition, pour laquelle, cette date sera synonyme de fin de légitimité du gouvernement actuel.


News we recommend

Que mangent les astronautes chinois? Les plus beaux moments des plus belles actrices chinoises   Brad Pitt, premier icône masculin de Chanel N°5
Coups d'œil sur des sports pratiqués par les Nord-coréens   Tenteriez-vous de sauter au dessus de la Seine Les villes chinoises dans le National Geographic
La tour du Croissant de Dubaï fait rêver Premier mariage gay dans le Fujian : des milliers de personnes à la noce L'oeuf "le plus petit du monde" découvert à Chongqing?

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales