Flash :

Le Kenya vise 2,5 enfants par femme d'ici à 2030 Afrique du Sud: 8 500 mineurs d'or en grève renvoyés Le chef de l'Etat mauritanien quitte l'hopital parisien après l'amélioration de son état de santé Vers l'élargissement du partenariat avec la société civile du bassin du Niger L'armée de l'air mauritanienne se dote d'avion de combat brésilien Niger: décès du président du Conseil islamique national, le plus influent chef religieux Mauritanie : extradition d'un prisonnier salafiste soudanais vers Khartoum Un sommet sur la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée aura lieu au Cameroun en 2013 Bénin: José Manuel Barrosso attendu jeudi prochain à Cotonou Somalie: les forces de l'AMISOM arrêtent 72 combattants, la pacification se poursuit Le marché du renminbi enregistre une croissance rapide à Londres Le groupe HNA fait l'acquisition de 48% des parts de la compagnie aérienne française Aigle Azur La Chine et la Mongolie signent un accord sur la coopération agricole Le Tibet dévoile son nouveau parc national au lac céleste Le vice-président chinois s'engage à promouvoir la coopération avec la France Découvrez l'iPad Mini "Sex and the City": Bangkok en tête des villes du sexe en Asie Le conflit sino-japonais menace l'économie asiatique Un projet de loi pour sensibiliser le public aux maladies mentales La compagnie aérienne chinoise Hainan Airlines va s'allier avec Aigle Azur

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Afrique

Niger: décès du président du Conseil islamique national, le plus influent chef religieux

( Xinhua )

24.10.2012 à 13h19

La communauté islamique du Niger est en deuil avec la mort, mardi à Niamey, de l'un des plus influents chefs religieux du pays, le président du Conseil islamique, également premier président de l'Association islamique du Niger, Cheick Omar Ismael, à l'âge de 95 ans.

Le président de la République Mahamadou Issoufou, le président de l'Assemblée nationale Hama Amadou, le Premier ministre Brigi Rafini, ainsi que plusieurs fidèles étaient à la levée du corps à Niamey, avant son enterrement mardi après-midi à la cité sainte de Say, son village natal (55 km, sud de Niamey).

Ces compagnons gardent de lui l'image d'un "homme de juste milieu qui applique l'islam authentique".

"C'est homme de paix, de sagesse, tolérant, qui a su à son temps calmer les velléités de certains courants islamiques extrémistes du pays", reconnaît le vice président du Conseil islamique du Niger,

Pr Mohamed Chapiou. Ce qui lui valu d'être nommé, et reconduit plusieurs fois, à la tête de l'Association islamique du Niger créée en 1977, par le régime militaire arrivé au pouvoir en 1974.

Pour l'archevêque de Niamey, Michel Kartatéguy, "Cheick Omar Ismael était un homme de relation, un homme de Dieu ; sa sagesse révélait qu'il était profondément habité par Dieu".

Cheick Omar Ismael dirigea cumulativement l'Association islamique et le Conseil islamique du Niger jusqu'en en 2010 où il décida de se retirer des activités associatives.

C'est son fils Cheick Djabir Omar Ismael qui est l'actuel président de l'Association islamique du Niger.


News we recommend

Que mangent les astronautes chinois? Les plus beaux moments des plus belles actrices chinoises   Brad Pitt, premier icône masculin de Chanel N°5
Coups d'œil sur des sports pratiqués par les Nord-coréens   Tenteriez-vous de sauter au dessus de la Seine Les villes chinoises dans le National Geographic
La tour du Croissant de Dubaï fait rêver Premier mariage gay dans le Fujian : des milliers de personnes à la noce L'oeuf "le plus petit du monde" découvert à Chongqing?

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales