Flash :

Le Kenya vise 2,5 enfants par femme d'ici à 2030 Afrique du Sud: 8 500 mineurs d'or en grève renvoyés Le chef de l'Etat mauritanien quitte l'hopital parisien après l'amélioration de son état de santé Vers l'élargissement du partenariat avec la société civile du bassin du Niger L'armée de l'air mauritanienne se dote d'avion de combat brésilien Niger: décès du président du Conseil islamique national, le plus influent chef religieux Mauritanie : extradition d'un prisonnier salafiste soudanais vers Khartoum Un sommet sur la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée aura lieu au Cameroun en 2013 Bénin: José Manuel Barrosso attendu jeudi prochain à Cotonou Somalie: les forces de l'AMISOM arrêtent 72 combattants, la pacification se poursuit Le marché du renminbi enregistre une croissance rapide à Londres Le groupe HNA fait l'acquisition de 48% des parts de la compagnie aérienne française Aigle Azur La Chine et la Mongolie signent un accord sur la coopération agricole Le Tibet dévoile son nouveau parc national au lac céleste Le vice-président chinois s'engage à promouvoir la coopération avec la France Découvrez l'iPad Mini "Sex and the City": Bangkok en tête des villes du sexe en Asie Le conflit sino-japonais menace l'économie asiatique Un projet de loi pour sensibiliser le public aux maladies mentales La compagnie aérienne chinoise Hainan Airlines va s'allier avec Aigle Azur

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Afrique

Vers l'élargissement du partenariat avec la société civile du bassin du Niger

( Xinhua )

24.10.2012 à 13h21

Un atelier régional de l'élargissement du partenariat avec la société civile du bassin du Niger, en vue de définir un mécanisme des usagers et usagères pour leur participation aux processus de prise de décision et à la gestion durable des ressources naturelles du bassin, s'est ouvert ce mardi à Cotonou.

"Cet atelier permettra aussi aux participant l'élaboration et l'adoption d'une stratégie d'accompagnement des organisations d'usagers et usagères des ressources naturelles du bassin du Niger ", a déclaré le premier vice-président de la coordination régionale des usagers et usagères des ressources naturelles du Bassin, M. Souleymane Tinga-Zongo.

De même, a-t-il ajouté, au cours de cet atelier de 5 jours, un accord cadre de partenariat entre l'Autorité du Bassin du Niger ( ABN) et les opérateurs spécialisés pour le renforcement des capacités sera également adopté.

Il a expliqué que cet atelier est le début de l'opérationnalisation de l'une des recommandations, formulées à l'endroit du secrétariat exécutif de l'ABN et les partenaires techniques et financiers lors de la deuxième édition du Forum régional des acteurs et usagers de l'Eau du Bassin du fleuve Niger (FOREAU) tenue en février 2012 à Sélingué au Mali, qui est " d'appuyer et d'accompagner les coordinations nationales et les coordinations régionales des usagers et usagères des ressources naturelles du Bassin dans l'amélioration de la gouvernance associative et opérationnelle pour la construction d'une crédibilité organisationnelle, la finalisation de leur plan d'action et la mobilisation de son financement".

Long de 4200 km avec un bassin actif couvrant près de 2 000 000 kilomètres carrés sur neuf pays (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Guinée, Mali, Niger, Nigeria et Tchad) qui le partagent, le fleuve Niger est le troisième plus grand fleuve d'Afrique, après le Nil et le Congo, et le plus grand en Afrique de l'Ouest. La population vivant sur le bassin est estimée à environ 150 000 000 d'habitants qui vivent essentiellement d'agriculture, d'élevage, de pêche ainsi que de diverses autres activités de production en lien direct ou indirect avec la ressource en eau.

Le bassin a des atouts certains sur le plan hydroagricole, halieutique, énergétique, de développement économique et social, mais les sécheresses répétées de ces trois dernières décennies, la pression démographique sur les ressources naturelles, l'absence d'investissements et de politiques efficaces soucieuses de la préservation de l'environnement, engendrent une accélération de la dégradation des terres et des eaux avec notamment un fort ensablement du lit, l'envahissement par des végétaux flottants, une fragilisation des écosystèmes ainsi que des tensions et conflits entre usagers.

Face à la dégradation accrue des ressources du bassin et aux besoins sans cesse croissants en matière de sécurité alimentaire, énergétique et de développement, les pays membres de l'ABN décident de mettre en oeuvre une vision partagée.


News we recommend

Que mangent les astronautes chinois? Les plus beaux moments des plus belles actrices chinoises   Brad Pitt, premier icône masculin de Chanel N°5
Coups d'œil sur des sports pratiqués par les Nord-coréens   Tenteriez-vous de sauter au dessus de la Seine Les villes chinoises dans le National Geographic
La tour du Croissant de Dubaï fait rêver Premier mariage gay dans le Fujian : des milliers de personnes à la noce L'oeuf "le plus petit du monde" découvert à Chongqing?

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales