Flash :

Tunisie-Chine: accord de coopération entre les unions d'écrivains des deux pays Un groupe d'hommes d'affaires chinois s'imprègnent des opportunités d'investissement en Côte d'Ivoire Un constructeur chinois fournira des locomotives électriques au sud-africain Transnet Tchad: les indicateurs de la santé évoluent positivement Afrique centrale : la RDC et la Centrafrique sont les plus affectés par la malnutrition chronique Cameroun : les inondations s'aggravent, plus de 31.000 nouveaus sinistrés Burundi : plus de 3.600 cas de grossesses indésirables en milieu scolaire durant les deux dernières années Le secrétaire général de la CEEAC rencontre un groupe d'ambassadeurs du Groupe des "amis de la CEEAC" à Libreville Bénin: Des mandats d'arrêts internationaux contre les présumés commanditaires du plan d'empoisonnement du président Boni Yayi Tunisie-Elections: la date du 23 juin 2013 n'est pas pragmatique (opposition) Togo : La CENI prête serment pour poursuivre le processus des élections législatives Bénin: lanement de la campagne des Mères Unies pour la paix Le Zimbabwe va probablement organiser un référendum constitutionnel en janvier 2013 (COPAC) L'Algérie réitère son appel à un cessez-le-feu en Syrie à l'occasion de l'Aïd El-Adha Le Soudan accuse Israël d'être derrière la frappe aérienne contre une usine d'armes à Khartoum Le Kenya promet des élections libres et pacifiques La Guinée-Bissau demande l'extradition de l'ex-Premier ministre Carlos Gomes Junior en exil au Portugal La Chine adopte des plans sur le développement énergétique et la sécurité nucléaire La Chine adopte des plans sur le développement énergétique et la sécurité nucléaire La France souhaite élargir la coopération économique avec la Chine (INTERVIEW)

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Afrique

Tunisie-Elections: la date du 23 juin 2013 n'est pas pragmatique (opposition)

( Xinhua )

25.10.2012 à 13h27

Suite à la proposition de la Troïka (coalition tripartite au pouvoir) fixant les prochaines élections présidentielles et législatives au 23 juin 2013, l' opposition tunisienne s'est exprimée mercredi contre cette date et rejette même leur coïncidence au même jour.

Lors d'une conférence de presse, le membre du Bureau politique du Parti républicain Issam Chebbi a estimé que "la date des élections fixée par la Troïka n'est pas pragmatique et ne tient pas compte de la situation générale du pays".

Faisant objet d'une polémique en Tunisie depuis son annonce il y environ une semaine, cette proposition critiquée par l' opposition n'a pas caché un certain consensus sur la loi relative à la création d'une instance supérieure indépendante pour les élections.

Admettant que ce consensus "est devenu possible", M. Chebbi a précisé que "les consensus doivent être contraignants et écrits", appelant plusieurs partis politiques tunisiens à assumer leurs engagements.

En prévision des prochaines élections présidentielles et législatives, le Parti républicain est en cours de concertation avec les partis "Mouvement Appel de Tunisie" de l'ex-Premier ministre et la "Voie démocratique et sociale".

"Une commission a été mise en place au sein du Parti républicain pour examiner les moyens d'élaborer un programme de coalition électorale avec ces deux partis et avec tous les courants centristes et démocratiques", une coalition qui se veut " stable et réussie", a fait savoir M. Chebbi.

S'arrêtant sur certains actes de violences enregistrés récemment dans des régions du pays, la secrétaire générale du Parti républicain Mme Maya Jéribi a insisté que les formations des "Ligues de protection de la révolution" sont inutiles d'autant plus que ces Ligues "s'adonnent à la violence et s'attaquent aux meetings et aux dirigeants politiques".

En tant que l'un des principaux partis politiques de l' opposition tunisienne, le "Mouvement Appel de Tunisie" s'est également exprimé à travers une déclaration publiée mercredi affirmant que la commémoration du premier anniversaire des élections du 23 octobre 2011 "doit être une occasion pour dresser un bilan objectif de l'action au pouvoir".

Le parti de l'ex-Premier ministre tunisien a insisté qu'"il ne s'agit ni de célébrer ni de protester, mais d'évaluer objectivement ce qui a été réalisé et de mesure ce qui reste à faire dans la période de transition".

Faisant part de son insatisfaction quant à l'inachèvement de la nouvelle Constitution du pays, l'absence de base juridique pour la tenue des élections et la détérioration de la situation économique, le Mouvement Appel de Tunisie a appelé à la formation d'un nouveau gouvernement "avec moins de postes et plus de compétences".


News we recommend

Que mangent les astronautes chinois? Les plus beaux moments des plus belles actrices chinoises   Brad Pitt, premier icône masculin de Chanel N°5
Coups d'œil sur des sports pratiqués par les Nord-coréens   Tenteriez-vous de sauter au dessus de la Seine Les villes chinoises dans le National Geographic
La tour du Croissant de Dubaï fait rêver Premier mariage gay dans le Fujian : des milliers de personnes à la noce L'oeuf "le plus petit du monde" découvert à Chongqing?

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales