Flash :

Angola : la production de fer brut va dépasser 20 millions tonnes par an Niger : les autorités encouragent les privés à créer des compagnies de transports urbains Maurice : extension du port au coût de 143 millions USD L'OIT soutient 25 juges africains dans la lutte contre les discriminations sexuelles France-tempête du sud: un enfant britannique disparu dans le Var Niger : autorités et conducteurs de taxis en pleine chienlit sur le prix du transport à Niamey (SYNTHESE) Chine/Foire de Canton : le "Made in China" ne cesse d'attirer les commerçants africains Mauritanie: les médecins conseillent au président Aziz de passer une plus longue convalescence à Paris Bissau: l'objectif de l'attaque de la caserne à Bissau était d'éliminer le chef d'état-major des armées Le président nigérian condamne l'attentat contre une église de Kaduna Burundi : des rapports vont influencer les bailleurs de fonds à Genève Mali : la destruction du monument de l'indépendance de Tombouctou montre les intentions ''inavouées et stratégiques'' des islamistes Chine: Les bénéfices nets de Sinopec en baisse de 9,38% au troisième trimestre Cyclisme : Tour de Hainan 2012 Football : qui sera le Golden Boy 2012 ? Chine : ouverture le 1er novembre du centre de presse du 18e Congrès national du PCC Ouverture d'une session plénière du Parti démocratique paysan et ouvrier de Chine Le PCC ne se reposera pas sur ses lauriers en ce temps de changements (COMMENTAIRE) Ouverture d'une exposition sur les progrès de la Chine à Beijing Le Mahjong se pratique aujourd'hui partout dans le monde

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Afrique

Le Mali et les pays de la CEDEAO et de l'Union africaine ont plusieurs choses à faire qui touchent au dialogue politique(Quai d'Orsay)

( xinhua )

29.10.2012 à 08h20

Le Mali et les Etats de la CEDEAO et de l'Union africaine ont plusieurs choses à faire qui touchent au dialogue politique d'une part, et qui touchent d'autre part à la réorganisation de l'armée malienne pour une opération en direction du Nord-Mali, en vue de l'éradication d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) au Nord-Mali, a déclaré vendredi le porte-parole adjoint du Quai d'Orsay lors d'un point de presse.

Le ministre français des Affaires étrangères,Laurent Fabius,aura un entretien mercredi prochain avec son homologue russe Sergueï Lavrov dans le cadre du Conseil de coopération franco-russe sur les questions de sécurité (CCQS), et les deux ministres examineront entre autres la question du Mali, les prochaines échéances, a ajouté le porte-parole adjoint.

Selon lui, la seule échéance qui soit sûre aujourd'hui, c'est celle qui a été fixée par la résolution 2071 du Conseil de sécurité de l'Onu. C'est la "seule échéance" qui soit fixe et qui s'impose à tous,parce que c'est une résolution du Conseil de sécurité.

Il s'agit d'une "opération africaine", une opération malienne avec le soutien de la CEDEAO et de l'Union africaine. Ce sont des messages qui ressortent de la réunion de Bamako du 19 octobre. Pour le reste, c'est un autre élément d'échéance qui concerne l'Union européenne, une disponibilité de principe a été exprimée lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE à Luxembourg et sera précisée pour le prochain Conseil qui se tiendra le 19 novembre.

La France et l'Algérie entretiennent un dialogue permanent sur "tous les sujets" et notamment sur le Mali, et les intérêts de deux pays dans cette affaire étaient partagés, notamment dans la lutte contre le terrorisme, selon le porte-parole adjoint.

La France estime qu' il doit y avoir un dialogue politique au Mali si on veut une solution durable à cette crise. Ce dialogue doit se nouer entre les autorités maliennes et les individus et groupes "non terroristes". C' est une position française de longue date et qui se trouve avoir été reprise dans la résolution 2071 du Conseil de sécurité. Ceci recouvre plusieurs choses, dont l' acceptation du principe de l' intégrité territoriale du Mali, toujours selon le porte-parole adjoint.

Le Mali et la communauté internationale se préparent pour une intervention militaire au nord de ce pays afin de chasser les islamistes radicaux, qui occupent ses parties septentrionales. Deux jours après la tenue le 19 octobre de la réunion du groupe de soutien et de suivi sur la situation au Mali (mis en place par le conseil de sécurité de l'Onu), les islamistes radicaux font venir des centaines de combattants de par le monde, afin de préparer la riposte en cas d'intervention militaire pour les déloger.

Ces dernières semaines, la France a poussé le Conseil de sécurité de l'Onu à adopter une résolution sur une intervention militaire des troupes africaines au Mali.

La France a également promis de fournir un soutien "logistique" à une intervention militaire africaine au Mali pour déloger des islamistes radicaux, tout en excluant de déployer des soldats français au Mali. Les partenaires de la France au sein de l'UE ont également promis de former les troupes maliennes et de fournir un soutien logistique.

Les groupes d'islamistes radicaux au Sahel ont alors menacé de tuer les otages français.


News we recommend

Que mangent les astronautes chinois? Les plus beaux moments des plus belles actrices chinoises   Brad Pitt, premier icône masculin de Chanel N°5
Coups d'œil sur des sports pratiqués par les Nord-coréens   Tenteriez-vous de sauter au dessus de la Seine Les villes chinoises dans le National Geographic
La tour du Croissant de Dubaï fait rêver Premier mariage gay dans le Fujian : des milliers de personnes à la noce L'oeuf "le plus petit du monde" découvert à Chongqing?

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales