Flash :

Mali : une dizaine de bandits tués par les éléments de la patrouille militaire de Diabaly Le Togo lance sa phase du projet de réhabilitation du corridor Lomé-Ouagadougou L'UE souhaite rester le partnaire le plus important du Burundi sur sa voie de développement Burkina Faso: Le président Compaoré rencontre les différents corps de l'armée Côte d'Ivoire : vers l'élaboration d'une loi anti-corruption Le président nigérian se rend en Sierra Leone pour renforcer les relations bilatérales L'ouragan Sandy frappe les Etats-Unis Khartoum dément tout lien avec l'étranger dans la fabrication d'armes Le Ghana déploiera 20.000 policiers pour les élections de décembre Madagascar : Ravalomanana persiste sur sa candidature à la présidentielle Le cyclone post-tropical Sandy frappe le New Jersey Sénégal : premier remaniement du gouvernement Guinée-Bissau : trois jeunes tués par des militaires qui ont arrêté le présumé cerveau de l'attaque d'une caserne RDC : 4 civils tués lors des échanges des tirs entre les éléments armés des FARDC à Masisi Côte d'Ivoire : le gouvernement fait le bilan partiel de ses activités Ukraine: le parti au pouvoir en tête après le décompte de 60% des voix (CEC) La Russie condamne les Etats-Unis pour violation des droits de l'homme Echanges de tirs entre l'armée israélienne et les militants de Gaza, fin de la trêve fragile La Tanzanie va construire une Cour africaine ultramoderne à Arusha L'Algérie et les Etats-Unis favorables à la poursuite des discussions sur le Mali

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Afrique

RDC : 4 civils tués lors des échanges des tirs entre les éléments armés des FARDC à Masisi

( Xinhua )

30.10.2012 à 13h25

Quatre civils ont été tués et 19 autres personnes, dont trois militaires, ont été tués lors des échanges des tirs lundi entre les éléments incontrôlés au sein des forces armées de la RDC (FARDC) dans les quartiers de Sake, situés à 20 km de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu (est), a-t- on appris des sources militaires.

"Il s'est agit de quelques militaires indisciplinés des FARDC qui ont commencé à tirer provoquant une confusion. Il y a une commission ad hoc instituée par la hiérarchie militaire pour dégager les responsabilités et le cas échéant, traduire les coupables en justice", a affirmé le lieutenant-colonel Olivier Hamuli, porte-parole des FARDC au Nord-Kivu. Les activités sont paralysées pendant toute la journée dans cette partie de la RDC.

L'insécurité est persistante dans l'est de la RDC où la population vit dans la peur de la prise de la ville de Goma, chef- lieu de la province du Nord-Kivu, par les mutins du M23, qui combattent les FARDC depuis près de sept mois.


News we recommend

PC Air/Thaïlande : le vol des hôtesses transsexuelles suspendu Lalla Salma, la sublime princesse consort du Maroc   "Sex and the City": Bangkok en tête des villes du sexe en Asie
Real Madrid : rien de va plus entre José Mourinho et Iker Casillas   Aigle Azur pourra voler entre Paris et Beijing après la participation de HNA Le vol Adelaide-Dubaï d'Emirates Airlines: c'est exquis!
Taiwan : Gay pride à Taipei « Invincible »? la nouvelle génération d'avions de chasse en Chine Le Royaume-Uni est armé contre les extraterrestres

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales