Flash :

Les relations RDC-Rwanda se portent bien, selon l'ambassadeur congolais Niger : libération de cinq humanitaires enlevés à Dakoro et décès du Tchadien Mali : le FDR ne participera aux concertations nationales en vue Zimbabwe : les élections auront lieu en mars prochain, dit Mugabe Le Nigeria réfute le rapport d'Amnesty International Bénin/ Nigeria: Vers la réouverture de la Commission mixte de coopération entre les deux pays Nigeria : la police a libéré un otage turc, 7 ravisseurs tués Egypte : deux policiers tués dans une attaque lancée par des militants à El-Arich Somalie : double attentat à la bombe dans un restaurant à Mogadiscio Une école militaire mozambicaine formera des officiers zimbabwéens Juba s'excuse auprès de Khartoum de ne pas avoir retiré ses troupes en raison des pluies Les rebelles soudanais affirment avoir tué 70 soldats au Kordofan du Sud Yémen : saisie d'armes illégales provenant de Turquie 30 blessés dans une émeute dans la plus grande prison en Colombie Six morts dans un attentat-suicide au Pakistan Le président français entame dimanche une tournée asiatique qui le conduira au Liban, en Arabie Saoudite, et au Laos Abbas est "un réel partenaire pour la paix", selon Shimon Peres Obama et Romney publient des articles sur CNN.com avant l'élection présidentielle américaine Des Égyptiens manifestent pour réclamer des lois islamiques Gisele Bündchen pose pour un magazine

Beijing  Neige  3℃~0℃  City Forecast
Français>>Afrique

Mali : le FDR ne participera aux concertations nationales en vue

( Xinhua )

04.11.2012 à 11h02

Le Front Uni pour la sauvegarde de la démocratie et de la République (FDR, anti-putsch) "informe l'opinion publique nationale et internationale qu'il a décidé de ne pas participer aux concertations " nationales" que préparent le Premier Ministre et son gouvernement", indique un communiqué du front déposé à Xinhua samedi après-midi.

Les raisons avancées par le front sont les suivantes : "le refus constant du FDR de s'associer à toute entreprise ou démarche visant à remettre en cause l'ordre constitutionnel. Or les documents préparatoires des desdites concertations prévoient, entre autres scénarios, l'instauration d'un régime d'exception aux antipodes des prescriptions de la Constitution"

Le FDR déplore aussi "la composition partisane et déséquilibrée de la commission d'organisation des concertations, présidée par le Directeur de Cabinet du Premier ministre".

En effet, explique le communiqué signé par son 1er vice-président, Ibrahima N' Diaye, "sur les 49 membres de cette commission, 12 appartiennent au cabinet politique et militaire du Chef du Gouvernement, huit (8) sont membres de la COPAM (Coordination des organisations patriotiques du Mali, pro-putsch, Ndlr), neuf (9) représentent le Gouvernement et les Forces armées, quatre (4) appartiennent au regroupement " Convergence pour Sauver le Mali" (proche du Premier Ministre), Trois à IBK-2012".

Le texte indique qu'"Il est prévu deux représentants pour le FDR. Ni l'ADPS, ni le FMR, ni le FRDP Maliko (des regroupements, Ndlr) ne sont représentés dans ladite commission".

L'une des raisons de son refus est également due "l'élaboration des Termes de référence des concertations, la détermination de l'Ordre du Jour et de la liste des participants sans concertation aucune avec plusieurs regroupements politiques dont le FDR, l'ADPS, le FMR et le FRDP-Maliko".

Le même front rappelle qu'il "avait, le 16 août dernier, à l'issue d'une rencontre avec la COPAM sous arbitrage du Chef de l'Etat, donné, pour la première fois, son accord pour participer à des concertations si elles étaient organisées par un gouvernement d'union et si les Termes de référence étaient élaborés de manière consensuelle et concertée".

Par ailleurs, le FDR se dit "toujours disponible" pour participer à d'éventuelles assises nationales qui "ne remettraient pas en cause les institutions constitutionnelles".

Evoquant les conditions de sa participation, le front anti-putsch déclare qu' il ira à d' éventuelles assises nationales "si et seulement si, les TDR sont définis avec la participation de tous les regroupements politiques ; si la composition de la commission d'organisation est reprise ;et enfin si la commission d'organisation est dirigée par une personnalité choisie de commun accord".





News we recommend
PC Air/Thaïlande : le vol des hôtesses transsexuelles suspendu Lalla Salma, la sublime princesse consort du Maroc   "Sex and the City": Bangkok en tête des villes du sexe en Asie
Real Madrid : rien de va plus entre José Mourinho et Iker Casillas   Aigle Azur pourra voler entre Paris et Beijing après la participation de HNA Le vol Adelaide-Dubaï d'Emirates Airlines: c'est exquis!
Taiwan : Gay pride à Taipei « Invincible »? la nouvelle génération d'avions de chasse en Chine Le Royaume-Uni est armé contre les extraterrestres

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales