Flash :

La recrudescence des vols de voitures de luxe affecte le moral des nantis de Conakry (Synthèse) Soudan: La fièvre jaune fait 18 morts au Darfout Deux avocats tunisiens poursuivront Israël pour l'assassinat d'Abou Jihad Côte d'Ivoire: des pro-Gbagbo plaident pour le retour des étudiants exilés Niger: les députés s'informent sur les problèmes de l'éducation et de l'agriculture Alpha Condé adoucit son discours à l'endroit de l'opposition (ANALYSE) Somalie: le nouveau Premier ministre annoncé la composition de son gouvernement Egypte: limogeage du chef de sécurité du Sinaï suite à une attaque sur la police Le ministre malien des Affaires étrangères n'a pas rencontré les représentants d'Ançar Dine à Ouagadougou RDC: six femmes de la communauté Hunde tuées par la milice Hutu Nyantura dans la province du Nord-Kivu Le nouveau gouvernement libyen sera investi jeudi Libye: des affrontements à Tripoli font plusieurs blessés La plus belle chinoise est originaire de Wuhan Grande Muraille: Deux touristes japonais tués dans une tempête de neige Vision des hommes politiques et des experts français sur la Chine avant le 18e Congrès du PCC (REPORTAGE) Shanghai : rencontre des taïkonautes du Shenzhou-9 avec le public Les six produits d'Apple les plus laids Céramique sancai dans le centre de la Chine Russie : le musicien chinois Tan Dun reçoit le Prix Chostakovitch France : 5 ème marathon Nice-Cannes

Beijing  Ensoleillé  12℃~-2℃  City Forecast
Français>>Afrique

Bénin: L'accident vasculaire cérébral constitue un véritable problème de santé publique

( Xinhua )

05.11.2012 à 08h07

L'accident vasculaire cérébral (AVC) constitue de nos jours un véritable problème de santé publique au Bénin, malgré les progrès constants accomplis par la médecine dans sa prise en charge globale, a déploré ce samedi à Cotonou, le ministre béninois de la Santé, le Prof Dorothée Akoko Kindé Gazard.

"Au Bénin, l'AVC représente 44,4% des affections neurologiques hospitalisées au Centre national hospitalier et universitaire Hubert Maga de Cotonou (centre de référence), près de 58% de décès, 78% de handicap fonctionnel, environ 365 826 FCFA comme coût direct et 817.682 FCFA comme coût indirect. L'AVC, c'est environ 1.183.508 FCFA comme coût total de prise en charge soit quatre fois le Produit intérieur Brut (PIB) par habitant au Bénin", a-t-elle regretté.

Pour cette responsable politique en charge du département de la santé au Bénin, ces chiffres alarmants traduisent la méconnaissance de l'AVC par les populations béninoises qui est d'ailleurs vécu comme une maladie surnaturelle, un mauvais sort ou même l'œuvre de la sorcellerie.

"Toutes ces considérations retardent le recours aux soins. En effet, une personne qui présente les signes de l'AVC au Bénin met environ quatre jours pour consulter un médecin et 17 jours pour voir un neurologue alors qu'il s'agit d'une maladie pour laquelle il faut agir vite, et même très vite", a-t-elle déploré.

Pour inverser cette mauvaise tendance et pour améliorer la perception des populations sur l'AVC, a-t-elle indiqué, le gouvernement béninois ne ménage aucun effort pour sensibiliser les paisibles citoyens sur les symptômes et signes de cette affection à travers la mise en oeuvre du programme national de lutte contre les maladies non transmissibles (PNLMNT) au ministère de la Santé.




News we recommend
PC Air/Thaïlande : le vol des hôtesses transsexuelles suspendu Lalla Salma, la sublime princesse consort du Maroc   "Sex and the City": Bangkok en tête des villes du sexe en Asie
Real Madrid : rien de va plus entre José Mourinho et Iker Casillas   Aigle Azur pourra voler entre Paris et Beijing après la participation de HNA Le vol Adelaide-Dubaï d'Emirates Airlines: c'est exquis!
Taiwan : Gay pride à Taipei « Invincible »? la nouvelle génération d'avions de chasse en Chine Le Royaume-Uni est armé contre les extraterrestres

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales