Flash :

La recrudescence des vols de voitures de luxe affecte le moral des nantis de Conakry (Synthèse) Soudan: La fièvre jaune fait 18 morts au Darfout Deux avocats tunisiens poursuivront Israël pour l'assassinat d'Abou Jihad Côte d'Ivoire: des pro-Gbagbo plaident pour le retour des étudiants exilés Niger: les députés s'informent sur les problèmes de l'éducation et de l'agriculture Alpha Condé adoucit son discours à l'endroit de l'opposition (ANALYSE) Somalie: le nouveau Premier ministre annoncé la composition de son gouvernement Egypte: limogeage du chef de sécurité du Sinaï suite à une attaque sur la police Le ministre malien des Affaires étrangères n'a pas rencontré les représentants d'Ançar Dine à Ouagadougou RDC: six femmes de la communauté Hunde tuées par la milice Hutu Nyantura dans la province du Nord-Kivu Le nouveau gouvernement libyen sera investi jeudi Libye: des affrontements à Tripoli font plusieurs blessés La plus belle chinoise est originaire de Wuhan Grande Muraille: Deux touristes japonais tués dans une tempête de neige Vision des hommes politiques et des experts français sur la Chine avant le 18e Congrès du PCC (REPORTAGE) Shanghai : rencontre des taïkonautes du Shenzhou-9 avec le public Les six produits d'Apple les plus laids Céramique sancai dans le centre de la Chine Russie : le musicien chinois Tan Dun reçoit le Prix Chostakovitch France : 5 ème marathon Nice-Cannes

Beijing  Ensoleillé  12℃~-2℃  City Forecast
Français>>Afrique

RDC: six femmes de la communauté Hunde tuées par la milice Hutu Nyantura dans la province du Nord-Kivu

( Xinhua )

05.11.2012 à 13h04

Six femmes de la communauté ethnique Hunde ont été tuées le 3 novembre à 7 km du territoire de Masisi par la milice Maï Maï Hutu Nyantura dans la province du Nord-Kivu, l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris le 4 novembre, auprès d'une source policière locale.

"Ces femmes ont été tuées à coups de machettes pendant qu'elles se rendaient aux champs pour chercher la nourriture à Bushuhi situé à 7 km du territoire de Masisi. Ce mode opératoire est une particularité de la milice Nyantura", a affirmé la source à l'Agence Xinhua, ajoutant que "les corps sont exposés au bureau de la cité mais trois autres femmes qui étaient ensemble avec les victimes sont portées disparues".

"Notre équipe de recherche a découvert les corps de quatre femmes adultes, une fille de neuf ans et d'un bébé d'une année de sexe féminin", a précisé la source.

"Nous sommes très choqués par ces actes barbares perpétrés par la milice Hutus Nyantura complice du Mouvement du 23 mars (M23), nous craignons que ces actes soient les signaux vers un conflit interethnique entre les Hunde et Hutu", a déclaré Omar Kavota, porte-parole de la société civile du Nord-Kivu.

M.Kavota a interpellé le gouvernement provincial d'aller à la recherche des ces femmes portées disparues depuis le 3 novembre. Il a appelé aussi la communauté internationale et le gouvernement central de prendre des dispositions nécessaires afin d'éviter les pires dans cette province.

La multiplicité des groupes armés dans le Nord-Kivu où se vis la rébellion du M23, rend préoccupante la situation sécuritaire, provoquant les déplacements massifs de la population vers les zones sécurisées par les forces de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) et l'armée nationale congolaise.




News we recommend
Des publiciés qui décoiffent ! Des images à croquer du 18e Salon du Chocolat à Paris   Première apparition de sept adorables bébés pandas
L'interprète en langue des signes vole la vedette au maire   Premières dames du monde: à chacune son histoire Un show Tv italien qui cartonne nous fait découvrir un autre Ronaldo
Une cérémonie de mariage pour des chiens Dans les coulisses du film Les 30 femmes occidentales les plus sexy aux yeux des Chinois

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales