Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 06.09.2011 15h14
Les problèmes auxquels fait face la Libye

La Chine a toujours suivi un principe de non-ingérence dans les affaires internes des autres pays, et elle n'a aucun intérêt politique à soutenir l'une ou l'autre faction contre l'autre. A part inciter les nouveaux dirigeants Libyens à respecter la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine, les prncipaux intérêts de Beijing sont dans le domaine des affaires.

La Chine possède de nombreux projets de construction et d'ingénierie en Libye, qui sont des investissements directs pour un usage civil. Elle exporte davantage de produits vers la Libye qu'elle n'en n'importe de ce pays d'Afrique du Nord. Afin d'obtenir des intérêts d'affaires maximaux en Libye, la Chine tient à ce que la Libye soit unie et sûre sur le plan territorial.

Ahmed Jehani, le responsible du Conseil National de Transition en charge de la reconstruction, a dit que tous les contrats légaux, y compris ceux signés dans le domaine du gaz et du pétrole et dans d'autres secteurs, seront honorés. Le CNT a gardé les projets que les entreprises chinoises ont signé, et il a déjà exporté la première livraison de pétrole à la Chine, car il sait que la Chine est désireuse de participer à la reconstruction post-conflit de la Libye.

Le nouveau Gouvernement Libyen doit améliorer les moyens d'existence de la population et maintenir le pays uni, et il n'a aucune raison d'exclure les entreprises chinoises, qui sont connues pour pouvoir fournir des produits excellents mais bon marché, et qui sont bonnes dans les projets de construction.

Si le nouveau Gouvernement Libyen veut s'attacher les services des entreprises chinoises dans la Libye post-Kadhafi en plus d'honorer les anciens contrats, il devra alors dédommager les résidents et entreprises chinois qui ont subi des pertes pendant la guerre civile, et les traiter de la même manière que les entreprises américaines et européennes qui négocient des nouveaux contrats. La Chine est confiante dans le fait que le nouveau Gouvernement Libyen saura prendre les décisions justes.

L'auteur, Mei Xinyu, est chercheur à l'Académie Chinoise de Commerce et de Coppération Economique Internationaux, affiliée au Ministère du Commerce.

[1] [2]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Championnats d'athlétisme de Daegu : la délégation chinoise remporte ses meilleurs résultats depuis 18 ans
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience