100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Les relations sino-françaisesMise à jour 03.12.2009 13h30
Le développement du Tibet ne peut être contesté !

Michel Herbillon, Président du groupe d'amitié franco-chinoise de l'Assemblée nationale française a déclaré le 2 décembre à Paris : « Le Tibet a connu ces 50 dernières années un développement rapide et remarquable que nul au monde ne peut mettre en doute ! », puis il a ajouté que les députés à l'Assemblée nationale française sont disposés à procéder avec leurs collègues tibétains à des échanges amicaux et à établir un mécanisme de dialogue.

Une délégation de l'Assemblée populaire du Tibet, conduite par le Président du Comité permanent de celle-ci Lekchok, a rendu visite le même jour à l'Assemblée nationale française et a eu un entretien de travail avec le groupe d'amitié franco- chinoise ayant à sa tête Michel Herbillon. Lors de l'entretien, Lekchok a présenté aux députés français le développement économique, social et culturel du Tibet et c'est en entendant cela que Michel Herbillon a fait la déclaration susmentionnée

Puis, il a expliqué à ses hôtes tibétains que le groupe d'amitié franco- chinoise, qui a été fondé en 1971, a pour mission de promouvoir les relations amicales entre la France et la Chine. Il a précisé que ce groupe compte actuellement 150 députés, ce qui fait qu'il est le plus important et le plus nombreux parmi tous ce genre de groupes à l'Assemblée nationale. Et d'ajouter que les députés qui assistent à l'entretien sont venus de plusieurs départements de la France et que la plupart d'entre eux avait visité la Chine et même le Tibet, ce qui veut dire qu'ils connaissent bien la Chine et de « leurs propres yeux ».

Lekchok, qui effectue sa première visite en France, a déclaré que la Chine accorde une grande importance à ses relations avec la France et qu'elle désire développer ces relations du point de vue stratégique, c'est pourquoi elle souhaite que chacune des deux parties puisse tenir en compte et respecter les intérêts vitaux et fondamentaux de l'autre partie. Puis, il a cité une grande quantité de données et de faits réels pour faire connaître à la partie française comment d'une société croulant sous le système théocratique de servage, le Tibet a complètement changé et est devenu aujourd'hui une nouvelle société moderne et démocratique.

Michel Herbillon a dit que déjà dans son enfance il a eu une certaine connaissance sur le Tibet en lisant l'album de bandes dessinées « les aventures de tintin » et c'est pourquoi le public et les députés français s'intéressent beaucoup au Tibet et désirent le connaître et le visiter. « Connaître le vrai Tibet est devenu pour nous un rêve qui datait depuis notre enfance. », a-t-il dit.

Après avoir entendu la présentation faite par Lekchok, les députés français présents lui ont posé plusieurs questions telles que « Dans son développement, le Tibet a agi d quelle façon pour pouvoir conserver ses particularités culturelles, historiques et linguistiques ? », « Dans son processus de modernisation, comment le Tibet a pu protéger son environnement ? », « Quelle est la situation sociale des femmes au Tibet ? » …… Le responsable tibétain a répondu à toutes ces questions puis il a invité les députés français à se rendre au Tibet pour découvrir connaître la réalité de leurs propres yeux.

Michel Herbillon, qui présidait l'entretien, a dit qu'il appréciait la discussion franche et directe entre les deux parties et il a exprimé son espoir de voir se multiplier les échanges de ce genre qui permettront aux députés français de connaître la réalité tibétaine et d'approfondir la compréhension mutuelle.

Lekchok et Michel Herbillon ont conclu en insistant qu'il est important pour les deux parties d'établir un mécanisme d'échanges et de communication amicaux.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine souhaite que la conférence de Copenhague obtienne des résultats "justes et faisables"
Hu Jintao s'engage à mobiliser toute la société pour lutter contre le sida
Croissance à contre-courant des investissements chinois à l'étranger
La crise financière de Dubaï produit des effets limités sur la Chine
La crise de la dette de Dubaï : qui court le plus grand risque ?
Les taxes commerciales imposées du fait des surcapacités de production chinoises ne sont qu'une « excuse »
La Chine vue dans le film américain « 2012 »