100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 06.11.2010 14h26
G20 : le président chinois appelle à des efforts conjugués pour soutenir la reprise économique

Le président chinois Hu Jintao a exhorté vendredi les principales économies du monde à conjuguer leurs efforts pour consolider la reprise de l'économie mondiale, encore fragile en sortant de la crise financière internationale.

Cet appel a été lancé à l'issue d'un entretien entre M. Hu et son homologue français Nicolas Sarkozy à Nice, dans le sud de la France.

Les principales économies du monde doivent renforcer la coordination de leurs politiques macroéconomiques sur la base de l'unité, du bénéfice mutuel et du principe gagnant-gagnant, adressant un message clair au marché qu'ils sont unis dans la lutte contre les défis sérieux économiques du monde, a déclaré M. Hu, quelques jours avant le sommet du G20 à Séoul.

C'est par cette manière qu'elles seront en mesure de rallier la confiance du marché et de maintenir l'élan de la reprise de l'économie mondiale, frappée par une récession grave, a souligné M.Hu, arrivé jeudi à Paris pour une visite d'Etat en France.

Le président chinois a également appelé le G20 à promouvoir la réforme du système financier international, à améliorer la surveillance et la régulation financières et à élargir la représentation des économies émergentes et des pays en développement dans les institutions financières internationales.

Des efforts concertés devraient également être déployés pour réduire l'écart entre le Nord et le Sud, lutter contre le protectionnisme sous toutes ses formes et réaliser des progrès globaux et équilibrés dans le cycle de Doha des négociations de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a ajouté le chef de l'Etat chinois.

La communauté internationale doit réfléchir sur l'origine de la crise financière internationale et en tirer les leçons afin d'éviter une nouvelle crise similaire dans l'avenir, a souligné M. Hu.

La réforme du système monétaire international doit être mise en oeuvre étape par étape, après que les parties prenantes eurent profondément réfléchi et analysé la situation de manière exhaustive, furent parvenues à un consensus, a-t-il ajouté.

Pour sa part, M. Sarkozy a affirmé que la France, qui prendra la présidence du G20 dans deux demaines, assumerait sa responsabilité et coopérerait étroitement avec la Chine.

Le chef de l'Etat français a exprimé le souhait que toutes les parties prenantes concertent leurs efforts pour faire avancer la réforme du système monétaire international, et parvenir à un consensus à cet égard le plus tôt possible.

La France est prête à discuter de cette réforme avec toutes les parties, y compris la Chine, a ajouté M. Sarkozy.

Il s'agissait du deuxième entretien entre les deux présidents, qui se sont déjà rencontrés jeudi au Palais de l'Elysée à Paris.

Page spéciale : La tournée du président chinois en France et au Portugal

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
Entretien entre les présidents chinois et portugais
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine