Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 06.12.2010 16h29
La diligence marque la disparité entre les jeunes chinois et les jeunes français, a dit Jean-Pierre Raffarin

Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre français, accompagné de son épouse Anne-Marie Raffarin, est venu à Hangzhou, apportant leur nouveau livre en édition chinoise «Ce que la Chine nous a appris ». Répondant à une question de journaliste sur la disparité entre les jeunes chinois et les jeunes français de nos jours, M. Raffarin a raconté une anecdote sur la « diligence ».

« Un jour, j'ai donné une conférence à Shanghai devant 300 étudiants chinois et 100 étudiants français. J'ai demandé : pourquoi des étudiants chinois peuvent-ils parler français après 9 mois d'études, mais des étudiants français ne peuvent-ils parler chinois qu'après 9 ans d'études. Beaucoup d'étudiants français m'ont dit alors que le chinois est trop difficile à apprendre. Ils ont encore pris tel ou tel prétexte. A ce moment-là, une étudiante française s'est levée, les larmes aux yeux. Elle a dit que les étudiants chinois travaillaient trop ! Peut-être cette anecdote ne reflète pas tout à fait la réalité, mais illustre au moins la différence entre les jeunes des deux pays.

Le nouveau livre de M.Raffarin a été publié d'abord en édition chinoise, et puis en édition française. « Dans le futur, les jeunes français auront besoin de suivre le développement en Asie et la Chine fera partie de leur vie. De même, les jeunes chinois devront aussi avoir des éléments européens dans leur vie future. Le dialogue sino-européen devra se poursuivre. Nous devons avoir confiance dans le dialogue sur la civilisation de l'humanité », a-t-il dit.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
M. Jean-Pierre Raffarin est un grand défenseur de la Chine d’aujourd’hui. Il est réaliste....
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
Péninsule coréenne : la Chine reste neutre
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?