Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 16.11.2011 15h09
France : quand les seniors retournent à l'école pour apprendre le chinois...

Depuis sa fondation en 2005, l'Institut Confucius de l'Université de Poitiers a accueilli un grand nombre d'apprenants qui s'intéressent au chinois. Et ses matières enseignées ont subi une évolution : au début, ce n'était que des cours de chinois, mais maintenant il y a des cours de Wushu (art martial chinois), des cours de calligraphie chinoise et des cours de médecine chinoises, etc.

Après la rentrée 2011, une classe prévue pour des personnes du 3e âge a accuelli 34 inscrits, divisés en deux classes. Et le jeudi après-midi, ces retraités issus des milieux comme l'université, l'hôpital, des départements municipaux, etc, se réunissent à l'Institut Confucius pour apprendre le chinois en se faisant des amis.

L'apprenante la plus âgée a 84 ans et elle vient apprendre le chinois avec sa fille de 60 ans, elle sont toutes les deux passionnées par la culture chinoise.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
A la réunion de l'APEC, le président chinois appelle à un changement de modèle de croissance (PAPIER GENERAL)
Nouvelles principales du 14 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?