Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 17.04.2012 08h48
Zhang Yibai et Wang Jing reçoivent les trophées En route to France à Beijing
M. Zhang Yibai reçu le trophée d'En route to France

Le 13 avril, un événement sans précédent– En route to France – s'est tenu à Beijing, en expliquant aux producteurs et réalisateurs chinois comment tirer partie pour leurs films et séries des richesses et des ressources de la France. À cette occasion, les deux réalisateurs chinois Mme Wang Jing et M. Zhang Yibai ont reçu les trophées d'En route to France. Il s'agit de la première fois que le trophée est décerné à des réalisateurs chinois.

Mme Wang Jing a remercié tout d'abord lors de son discours le soutien de l'Ambassade de France et Film France pour son film Perfect Baby. « Le tournage de mon deuxième film sera en France, je suis heureuse de retourner en France à cette occasion », a-t-elle déclaré.

Quant à M. Zhang Yibai, qui a choisi Bordeaux comme l'un des lieux du tournage pour son film « Eternal Moment », il a révélé que dès son arrivée à Bordeaux, le soleil, le beau temps, et l'odeur du vin ont confirmé son choix, qu'il juge « parfaitement correct ».

La France, grâce à ses très beaux paysages naturels, son histoire riche et ses monuments historiques, accueille chaque année 40 longs métrages, sans compter les publicités et les séries, soit au total 300 projets de tournage, selon M. Olivier Delpoux, attaché au cinéma de l'Ambassade de France en Chine.

Lors de cet événement, M. Franck Priot, PDG de Film France, a expliqué les atouts de la France comme lieu de tournage. Il a également dévoilé la première édition en chinois du Guide des tournages en France.

[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Présidentielle française 2012 : qui sera le gagnant ?
Un « plus grand rôle » pour les économies émergentes
Assistance à l'Afrique pour qu'il puisse y naître un « mécanisme producteur du sang »