Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 27.04.2012 10h14
Les créateurs chinois aux défilés de mode de Paris

Les deux jeunes créateurs Liu Ling et Sun Dawei ont organisé leur deuxième défilé de mode à Paris après avoir été recrutés par la maison de mode française Cacharel.

L'année dernière, ils sont devenus les premiers créateurs chinois à intégrer la marque. Ils ont tous deux grandi en Chine, et sont devenus étudiants à Paris où ils se sont rencontrés. « Liu Ling et Sun Dawei sont très talentueux, je pense qu'ils font du bon travail. Les couleurs, les tissus utilisés sont très bons. C'est un défi d'introduire de nouvelles choses dans une marque de longue tradition, je les félicite de leur succès » a déclaré par Valérie Toranian, éditrice en chef du magazine ELLE.

« En tant que créateurs, indépendamment de notre nationalité, nous voulons d'abord devenir de bons designers. Nous nous considérons comme des concepteurs, au lieu de mettre l'accent sur les designers de tels pays, parce que c'est une sorte d'éthique professionnelle. Les concepteurs veulent s'exprimer avec des œuvres », a indiqué Sun Dawei dans une interview exclusive.

La marque Shiatzy Chen a été fondée en 1978. Sa propriétaire Wang Chencaixia était à l'origine une artisane. Grâce à ses efforts permanents, elle a inauguré son premier magasin parisien en 2001. Aujourd'hui, elle est venue à Paris pour son huitième défilé de mode, sur le thème du rêve, encore en se basant sur la tradition chinoise. « Je travaille dans l'habillement depuis 30 ans, j'ai fait toujours confiance au style chinois. C'est ce que je veux travailler plus en profondeur, j'espère que les Français peuvent voir la beauté de la Chine », a dit Mme Wang.

La jeune créatrice Masha Ma est venue à Paris pour son premier show inspiré du conte « Le Rossignol et la Rose ». Elle a effectué ses études à l'école Saint-Martins au Royaume-Uni. Son œuvre a été choisie pour apparaître à la Fashion Week londonienne. « Accepter l'attitude d'un designer dépend en dernier ressort du degré d'achèvement de ses œuvres. Les designers chinois devraient s'intégrer dans l'environnement international, et choisir une langue plus internationale », estime-t-elle.

Paris est une ville accueillante pour les créateurs internationaux. Milan, New York et Londres sont différents. Paris est très ouvert parce qu'il est le berceau de la mode. La concurrence est féroce, et chaque année un grand nombre de nouveaux designers viennent s'installer. Un défilé de mode de Paris peut fournir une meilleure plateforme pour les concepteurs qui développent leur propre marque. Pour les jeunes créateurs, un défilé de Paris est le passage obligé d'un designer indépendant pour relever le défi de sa marque.

[1] [2] [3] [4]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine
Pourquoi la Chine accepte-t-elle d'accroître ses ressources du FMI
Le 6 mai, ce sera un duel Sarkozy-Hollande