Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 11.07.2012 13h59
La vie d'un jeune Français en Chine

« La Chine est grand pays et je me demande souvent où je vais bien pouvoir aller la prochaine fois. J'espère vraiment découvrir bientôt le lac Qinghai. » a dit en souriant Florent Bonnefoy, un jeune Français qui travaille et vit en Chine depuis 10 ans. Florent travaille dans le milieu du tourisme et a visité des dizaines de villes chinoises.

Le nom chinois de Florent Bonnefoy est Fu Yicheng, il est âgé de 30 ans et parle couramment chinois. En 2002, il a été choisi comme étudiant dans un cadre d'échanges internationaux et a étudié à l'Université du Peuple et à l'Université de Tsinghua pendant deux ans. Actuellement, il est directeur de département à Michelin Chine et à la charge de la promotion du « Guide Michelin » en Chine.

Florent Bonnefoy travaille depuis des années à Shanghai et il a tant de choses à dire sur cette ville, qui compte non seulement un grand nombre de gratte-ciel modernes, mais aussi des bâtiments anciens représentatifs de la fin du 19e et du début du 20e siècle.

Le Français part souvent en mission et a pratiquement parcouru toute la Chine. En évoquant Beijing et Shanghai, pour lui la capitale chinoise reste une ancienne ville culturelle qui représente bien la Chine aux yeux des étrangers, alors que Shanghai ressemble plutôt à une métropole étrangère, où le rythme de vie est trépident, une ville cosmopolite où les activités sont nombreuses. « Shanghai est un endroit plus approprié pour se reposer. Ici, il y a de nombreux arbres et sentiers, on peut s'y promener pendant les loisirs. » a confié Fu Yicheng.

Aux yeux de Florent, la Chine est un vaste pays avec des ressources abondantes qui peuvent satisfaire les diverses demandes des visiteurs. Il n'y a pas seulement de beaux paysages, mais aussi d'anciennes villes culturelles. En plus des constructions modernes, on peut aussi admirer les bâtiments anciens datant de plusieurs milliers d'années. « La Chine est un des pays les plus appréciés par les touristes étrangers. »

Florent est venu en Chine pour la première fois en 1999, lors d'un voyage. En évoquant ses impressions sur la Chine, il se souvient quand il était à l'école primaire et au lycée, que les photos sur la Chine dans les livres d'histoire remontaient uniquement aux années 60 et 70. C'était assez difficile d'imaginer ce qu'était ce pays quant il était plus jeune.

« La Chine en 1999 est différente de celle d'aujourd'hui. La première fois que je suis venu en Chine, j'ai remarqué que les taxis étaient nombreux et qu'il y avait très peu de voitures privées dans les rues, alors que maintenant, de plus en plus de Chinois possèdent leurs propres voitures. Cela reflète la croissance rapide de l'économie chinoise. »

Selon Florent, qui prend souvent l'avion pour son travail, chaque fois qu'il est en Chine, il remarque les nouveaux changements survenus dans le pays. En exemple, un restaurant qu'il fréquentait a été remplacé par un immeuble. Depuis 10 ans, des changements spectaculaires sont intervenus ici.

Travaillant depuis des années dans le milieu du tourisme, Florent a constaté qu'avec le développement de l'économie chinoise, les voyages des touristes chinois à l'étranger ont de nouvelles caractéristiques. Par exemple, en plus des itinéraires traditionnels, les voyages spéciaux ou thématiques sont de plus en plus appréciés. Les Chinois aiment prendre des photos de mariage en Provence, connaître la culture du vin authentique dans les châteaux, ou effectuer un voyage individuel en Europe en louant une voiture.

Florent se sent heureux de pouvoir faire ce travail, qui lui a permis de témoigner du développement des diverses régions chinoises. Pendant ses loisirs, Florent a une passion, c'est de voyager partout en Chine pour connaître les us et coutumes des différentes régions. Ce qui impressionne le plus le Français, c'est que chaque province possède son propre musée avec un beau design et des installations complètes. Par ailleurs, les explications des employés sont bien détaillées et justes. « Maintenant, la plupart des musées en Chine sont gratuits. C'est une bonne chose et cela aide à promouvoir la culture chinoise. »

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire