Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 11.07.2012 15h18
Laurent Fabius : « nouvelle étape positive dans le partenariat stratégique entre la Chine et la France »

En février 2012, n'ayant été récu par aucun haut dirigeant chinois, Laurent Fabius avait écourté sa visite en Chine en tant que représentant du candidat socialiste à la présidentielle François Hollande. Le 16 juin, nommé ministre des affaires étrangères du nouveau gouvernement français, Laurent Fabius a entamé une visite en Chine du 9 au 10 juillet 2012. Il a échangé des idées avec le premier ministre Wen Jiabao, le vice-président Li Keqiang, le conseiller d'état Dai Binguo et son homologue Yang Jiechi.

Hier soir, le ministre français était présent à la conférence de presse qui a eu lieu à l'Ambassade de France en Chine.

Fabius a d'abord conclu son voyage en Chine, « c'est une nouvelle étape positive dans le partenariat stratégique entre la Chine et la France. Ma visite est la première d'un membre du nouveau gouvernement français depuis l'élection de François Hollande qui a précédé cette visite par un entretien avec monsieur Hu Jintao au Mexique lors du G20. »

Quant au problème du déséquilibre commercial bilatéral, M. Fabius a indiqué qu'il faudrait trouver une solution à court-terme et que la France était favorable à l'exportation d'armes en Chine qui peut contribuer à résoudre le problème ce déséquilibre commercial, tout en espérant que plus d'entreprises françaises pourront être sélectionnées dans les projets publiques chinois, comme par exemple dans le domaine de l'architecture.

Selon le ministre, la Chine et la France se trouvent dans le même camp pour aider l'Afrique au niveau de l'exploitation des terres et des matières premières.

Laurent Fabius a souligné le rôle important de la Chine dans la solution de la crise en Europe, « la Chine est très attachée à la construction européenne...sur le plan financier, la Chine est un pays qui contribue grandement à résoudre la crise financière ».

Lors des entretiens avec les dirigeants chinois, la situation actuelle en Syrie a été abordée. Le chef de la diplomatie française a indiqué que « le drame considérable en Syrie a des conséquences à l'extérieur du pays. En tant que membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU, les deux pays ont souvenu le plan de paix proposé par Kofi Annan. »

Les coopérations entre la Chine et la France vont se développer notamment dans le domaine du financier, de la santé et de la consommation de haute qualité...

Laurent Fabius a révélé que le président de la république François Hollande se rendra bientôt en Chine, mais sans préciser la date.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire