Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Plan du Site Aide Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 09:53
Lien Chan enjoint les autorités taiwanaises à entamer des négociations pour la fin des hostilités

Le président du Kuomintang (KMT) Lien Chan a souhaité lundi à Shanghai que les autorités de Taïwan se préparent activement aux négociations avec la partie continentale de la Chine afin de mettre fin à l'hostilité entre les deux rives du détroit de Taïwan.

Lien a déclaré, lors d'une conférence de presse, que les leaders du KMT et du Parti communiste chinois (PCC) sont parvenus à un consensus pour la fin de l'hostilité entre les deux rives du Détroit et pour la promotion de la signature d'un accord de paix entre les deux parties.

"Le KMT souhaite que les autorités de Taïwan acceptent ce consensus et l'appliquent par des négociations avec la partie continentale de la Chine," a fait remarquer Lien, à la tête d'une délégation de 60 membres du KMT en visite de huit jours dans la partie continentale de la Chine.

Lien a eu, vendredi dernier à Beijing, une rencontre historique avec Hu Jintao, secrétaire général du Comité central du PCC. Il s'agit de la première rencontre du genre depuis que le KMT a perdu la guerre civile et s'est enfui à Taïwan en 1949.

Un communiqué de presse a été publié à la suite de cette rencontre, proclamant que les deux partis se sont mis d'accord pour travailler conjointement à promouvoir la fin officielle de la situation d'hostilité entre les deux rives du Détroit.

Lien a rappelé que fin 2003, il avait déjà mentionné ce problème et proposé une feuille de route pour la paix entre les deux rives du Détroit, admettant qu'il ne s'agissait que d'une proposition unilatérale.

"L'actuelle proposition aura une grande influence et aidera à créer un nouvel environnement de paix pour Taïwan si l'on arrive à mettre fin à la situation d'hostilité entre les deux rives," a-t-il poursuivi.

Lien a aussi demandé à cette occasion la mise en place d'un mécanisme pour la confiance militaire mutuelle entre les deux rives. Il s'est aussi engagé, dès le retour de sa délégation à Taïwan, à "pousser" les autorités de Taïwan à "se préparer activement dans cette perspective".

"Etablir la confiance militaire entre les deux rives du Détroit devrait permettre de résoudre immédiatement le problème de sécurité qui se pose aux habitants de Taïwan," selon Lien Chan.

La délégation du KMT est arrivée dimanche à Shanghai et repartira pour Taïwan le 3 mai.


(Xinhua 2005/05/04 )



Adresse email du destinataire


Copyright © 2000-2004 Tous droits réservés.