Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 13.03.2006 14h52
Un membre de la CCPPC sur le développement de fonds excessifs

Un membre de la CCPPC a sévèrement critiqué la pratique de développement de fonds excessifs, disant que certaines compagnies de fonds engloutissent des biens du peuple, au lieu de servir comme un instrument de gestion de fonds pour le peuple.

Les fonds collectés en public dans le pays ont totalisé 500 milliards de yuans (environ 62,5 milliards de dollars). La plupart de ces fonds subissent de graves pertes ou sont dévalués, a fait remarquer Ye Jiannong, membre du Comité national de la CCPPC (Conférence consultative politique du Peuple chinois).

Selon Ye, le prix de marché d'un fonds, qui est coté pour trois ans, a baissé de 50% et l'autre fonds a subi une perte de 10% en deux mois depuis sa cotation.

Le système du problème de fonds et les procédures d'opération concernées portent encore l'empreinte du système d'économie planifiée. Ils ont l'habitude de servir comme un instrument temporaire pour le développement de fonds, mais ils sont devenus des bienfaits faciles des compagnies de fonds, a dit Ye.

Certaines compagnies de fonds retirent les frais de gestion élevés et font baisser leur valeur pure, en permettant aux fonds de fluctuer dans le cadre de la valeur faciale, a dit Ye, qui est également vice-président de l'Université normale de Chine Est.

Toutes ces pratiques ont porté un grave atteint aux intérêts des nombreux investisseurs et diminué leur confiance dans l'achat de fonds, a-t-il ajouté.

Des efforts doivent être faits pour lier les frais de gestion à la performance actuelle des fonds afin de forcer les gestionnaires de fons à observer les disciplines et de s'assurer que les intérêts des gestionnaires de fonds seraient identiques à ceux de propriétaires de fonds.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.