Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 23.10.2007 08h22
Le PCC fait entrer de "nouvelles têtes" dans sa plus haute équipe dirigeante

Les membres de la plus haute équipe dirigeante du Parti communiste chinois (PCC) ont fait une apparition groupée lundi matin à Beijing suite à leur élection lors de la première session plénière du 17ème Comité central du PCC, qui a vu Hu Jintao réélu chef du Parti pour un deuxième mandat.

Les "nouvelles têtes" de cette plus haute instance dirigeante du Parti, le Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, sont Xi Jinping, Li Keqiang, He Guoqiang et Zhou Yongkang. Ils ont rejoint les cinq membres de l'ancien Comité permanent du Bureau politique, Hu Jintao, Wu Bangguo, Wen Jiabao, Jia Qinglin et Li Changchun.

Les autres nouveaux membres du Bureau politique sont Wang Gang, Wang Qishan, Liu Yandong, Li Yuanchao, Wang Yang, Zhang Gaoli, Xu Caihou, Bo Xilai. Six des nouveaux élus sont nés dans les années 1950. Ils ont suivi leurs années de formation dans une Chine pacifique mais en pleine transformation.

Ils ont connu les catastrophes naturelles les plus graves de la Chine moderne entre 1959 et 1961, assisté dans leur enfance au développement frénétique de la période du "Grand Bond en avant" ( 1958-1961) et ont grandi pendant la Révolution culturelle, qui a généré des troubles pendant une décennie, jusqu'en 1976.

Titulaires de baccalauréats ou même de doctorats, ils ont grimpé l'échelle sociale, se familiarisant avec la vie du peuple et faisant preuve de connaissances en économie, en gestion et en sciences sociales.

"Avec ces nouveaux membres, l'équipe collective centrale du Parti a gagné en force et en vitalité", a dit le professeur Liu Chun, vice-doyen de l'Institut des diplômés de l'Ecole du Parti qui appartient au Comité central du PCC.

Du sang nouveau au Comité permanent du Bureau politique

Xi Jinping, 54 ans, a suivi des cours pour être ingénieur chimiste à l'Université prestigieuse Qinghua et a obtenu par la suite son doctorat en droit.

Au début de cette année, Xi a été nommé secrétaire du comité du PCC pour la municipalité de Shanghai, centre financier de la Chine et a donné une nouvelle image à cette ville après que son prédécesseur Chen Liangyu est tombé dans un scandale de corruption. Celui-ci fait l'objet d'une enquête criminelle pour avoir détourné 3,2 milliards de yuans (427 millions de dollars) de fonds de sécurité sociale.

Originaire de la province septentrionale du Shaanxi, Xi a dit avoir passé "la période la plus mémorable de sa vie", aux alentours de 17 ans, dans la province du Fujian (sud-est), " locomotive économique" chinoise, située en face de Taïwan.

Lorsqu'il était à la tête du gouvernement provincial du Fujian, Xi a plaidé pour l'amélioration des services publics afin de promouvoir le commerce entre le Fujian et Taïwan. "Ma Shang Jiu Ban", qui signifie "va et trouve une solution", est devenu la phrase symbole de son efficacité.

Après avoir été promu au poste de secrétaire du Comité du PCC pour la province du Zhejiang, Xi a listé un "package" de mesures couvrant les domaines de l'économie à la culture afin d'accélérer le développement harmonieux de la province.

Li Keqiang, 52 ans, le plus jeune des nouveaux élus, a grimpé l'échelle politique depuis le premier poste qu'il a occupé comme secrétaire du Parti de "Sheng Chandui", un organe de production d'un village à l'époque des communes.

De premier secrétaire de la Ligue de la Jeunesse communiste il est devenu chef de provinces très peuplées, telles que le Henan et le Liaoning, titulaire d'un doctorat à l'Institut économique de l'Université de Beijing, co-auteur d'une thèse intitulée "A propos de la triple structure de l'économie chinoise" et lauréat du Prix d'économie Sun Yefang, le plus haut prix économique du pays.

D'après les sources proches de Li, il accorde beaucoup d'importance à la souffrance du grand public et se montre bon dans l'intégration du marxisme et des théories économiques occidentales aux réformes économiques de la Chine.

He Guoqiang, 63 ans, ancien ingénieur devenu cadre du Parti, s'est fait connaître après avoir mené une campagne de luttre contre la corruption après être entré au Département d'organisation du Comité central du PCC en 2002.

He a créé une ligne d'appel d'urgence "12380" pour encourager le peuple à dévoiler les noms des officiels corrompus. Il s'est engagé à lutter contre les pratiques pernicieuses dans l'attribution des terrains, contre les manipulations des entreprises ou contre l'achat des rangs d'officiels.

Né dans la province centrale du Hunan, il a mené la plus grande campagne de l'histoire du Parti pour l'enseignement du Marxisme afin d'assurer un rôle d'avant-garde aux membres du Parti.

Il était également gouverneur du Fujian et secrétaire du Parti pour la municipalité de Chongqing (sud-ouest).

Zhou Yongkang, 64 ans, ministre de la Sécurité publique et premier commissaire de la Force policière armée, est connu pour ses réformes courageuses et résolues visant à rectifier le style de travail de la police et à éliminer la corruption.

"Être propre, pratiquer l'auto-discipline et respecter la loi. N'abuser jamais de son pouvoir à des fins personnelles ni accepter des pots-de-vin, ne donner pas abriter des déliquants", a dit Zhou à la police.

Né dans la province orientale du Jiangsu, Zhou fut directeur général d'une entreprise pétrolière, China National Petroleum Corporation, ministre du Territoire et des Ressources naturelles et secrétaire du Parti pour la province du Sichuan.

Selon les mots de Li Lianyu, délégué du 17e Congrès national du PCC qui a pris fin dimanche, le sang nouveau injecté dans l'équipe dirigeante centrale est crucial pour le pays dans ses efforts pour atteindre les buts fixés par le Parti.

"Nous comptons sur la nouvelle équipe dirigeante centrale pour conduire le pays à la prospérité et à l'harmonie sur un nouveau point de départ", a-t-il indiqué.

S'adressant à la presse à l'issue de l'élection de la nouvelle équipe dirigeante lundi, Hu Jintao a dit au nom de la nouvelle direction dirigeante que le Comité permanent du Bureau politique est pleinement conscient de ses lourdes responsabilités et devrait mobiliser le Parti et le peuple pour accélérer le développement national tout en tenant ses promesses pour répondre à la confiance et aux désirs du peuple.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Des dirigeants et partis étrangers saluent la réélection de Hu Jintao à la tête du PCC

 Les dirigeants cubains et laotien félicitent la réélection de Hu Jintao à la tête du PCC

 Les dirigeants de la RPD Corée et du Vietnam saluent la réélection de Hu Jintao à la tête du PCC

 Nom du secrétaire et liste des secrétaires adjoints de la Commission centrale de Contrôle de la Discipline du PCC

 Hu Jintao nommé président de la Commission militaire centrale du PCC

 Hu Jintao conduit la plus haute équipe dirigeante du PCC à la rencontre de la presse

 Liste des membres du Secrétariat du 17e Comité central du PCC

 Liste des membres du Bureau politique du 17e CC du PCC

 Liste du président, des vice-présidents et des membres de la Commission militaire centrale du PCC

 Hu Jintao nommé président de la Commission militaire centrale du PCC
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.