Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 15.11.2007 16h32
La Chine va mettre en place un mécanisme d'augmentation régulière des salaires des travailleurs

Le ministère du Travail et de la Sécurité sociale prend actuellement des mesures concrètes pour matérialiser les tâches présentées dans le rapport du XVIIe Congrès du Parti. Dans ce rapport, les mesures suivantes seront appliquées : « On fera en sorte que la prestation de service de tous soit rétribuée » et « Approfondir la réforme du système de distribution des revenus et augmenter les revenus des habitants urbains et ruraux ». C'est ce qu'a affirmé un responsable du département du travail et de la rémunération de ce ministère. Ce responsable a déclaré que son ministère réajuste davantage l'augmentation des salaires des travailleurs des entreprises et effectue une recherche sur la mise en place d'un mécanisme d'augmentation régulière des salaires des travailleurs.

Le SMIG a déjà été mis en place aux différents endroits du pays et il doit être ajusté en conformité avec la croissance du niveau moyen des salaires locaux. « Le ministère du Travail et de la Sécurité a souligné que le SMIG devrait être réajusté avant la fin de 2007 dans les endroits suivants : là où, ces deux dernières années, le SMIG n'avait été ajusté qu'une fois; la révision du SMIG était nettement inférieure à l'augmentation du salaire moyen des travailleurs locaux; et dans les endroits où le SMIG était très bas par rapport au salaire moyen des travailleurs locaux », a révélé ce responsable. Par ailleurs, on renforce le contrôle sur l'application du SMIG par les entreprises, ainsi que la sanction des actes déguisés violant les règlements sur le SMIG.

Etant donné que des entreprises paient toujours les travailleurs au niveau du SMIG, même dans le cas de la croissance constante de leur rentabilité économique, le ministère du Travail et de la Sécurité a élaboré de nouveaux règlements : les entreprises qui connaissent une production et une exploitation régulières et une croissance constante de leur rentabilité économique ne doivent pas, en principe, payer au niveau du SMIG le travail fourni par les travailleurs pendant les heures légales; mais si, à cause de la production et de l'exploitation, les entreprise n'ont pas d'autres moyens que de payer au niveau du SMIG la rémunération de tous les travailleurs ou de certains de ceux-ci, elles doivent demander le consentement de tous les travailleurs ou de l'assemblée des travailleurs en ce qui concerne ce paiement et présenter un rapport aux départements locaux du travail et de la sécurité pour qu'ils en prennent acte. Les différents endroits sont appelés aussi à établir et à améliorer le système de négociation collective des salaires pour fixer, par des négociations, le niveau de salaire, le système, le standard ainsi que les moyens de paiement.

En ce qui concerne les entreprises dans lesquelles les revenus des gestionnaires augmentent très rapidement et ceux des travailleurs ordinaires s'accroissent lentement, ce responsable a déclaré : « Il faudra intégrer les revenus des travailleurs ordinaires dans la performance des gestionnaires à évaluer. La Commission des biens d'Etat du Conseil des Affaires d'Etat est en train d'étudier cette mesure ».

En ce qui concerne le salaire trop élevé dans certains secteurs monopolistiques, ce responsable a dit que les départements d'Etat intéressés sont en train de chercher une mesure sur la limite maximum du salaire moyen dans ces secteurs. « Cependant, avant le lancement de la nouvelle politique, on doit encore continuer d'appliquer la politique actuelle selon laquelle le programme de fixation du salaire en fonction de la rentabilité de l'entreprise fait l'objet d'un examen strict au sein des entreprises publiques dont le niveau de salaire est deux fois supérieur à celui du salaire social moyen.

Source: China.org.cn



Adresse email du destinataire


 Une délégation du PCC quitte Beijing pour une visite en Europe

 Livre Blanc: le sytème de coopération multipartite de la Chine est une manifestation majeure de la démocratie socialiste

 Livre blanc: le système de coopération pluripartite est un choix inévitable dans le développement social de la Chine

 Livre Blanc: le système de coopération pluripartite est le système politique de base de la Chine

 Livre blanc: la consultation politique est un aspect majeur du système de coopération pluripartite de la Chine

 La grande majorité des employés souhaite une augmentation de salaire
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.