Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 28.11.2007 09h41
Barroso affirme que l'UE ne veut pas considérer la Chine "comme une menace"

Le président de la Commission européenne actuellement en visite José Manuel Barroso, a déclaré à Beijing que l'Union européenne (UE) voulait considérer la Chine "de manière positive et non comme une menace".

"Pour ma part, je veux faire les choses de manière à ce que les citoyens européens voient la Chine positivement et non comme une menace, a dit Barroso.

Barroso a fait cette remarque alors qu'il prononçait un discours à l'Ecole du Parti du Comité central du Parti communiste chinois (PCC). Il a affirmé que la bonne volonté affichée par l'UE l'autorisait à traiter les disputes bilatérales avec la Chine dans un esprit de responsabilité et de partenariat.

Les relations économiques et commerciales entre la Chine et l'UE se sont rapidement développées ces dernières années, la Chine étant devenue le deuxième plus grand partenaire commercial de l'UE tandis que l'UE est aujourd'hui le premier partenaire commercial de la Chine. Cependant, des disputes portant sur le déséquilibre commercial et la propriété intellectuelle compromettent l'essor de ces relations alors que les deux parties ont lancé en janvier dernier des négociations sur un nouvel Accord de Partenariat et de Coopération qui doit remplacer l'Accord de Coopération commerciale et économique de 1985.

Barroso a indiqué que l'UE était déterminée à réaliser des progrès avec la Chine dans leurs relations bilatérales ainsi que sur les questions globales telles que l'énergie, le réchauffement planétaire, l'aide au développement et au commerce dans le monde.

"Demain nous ouvrirons le 10e Sommet Chine-UE, qui sera l'occasion pour nous d'évaluer ce que nous avons fait ensemble ces dix dernières années et de lancer une nouvelle étape dans notre partenariat stratégique", a ajouté Barroso.

"Des deux côtés, nous abordons le sommet avec confiance parce que, malgré nos divergences sur certaines questions, notre partenariat a démontré sa valeur, et notre dialogue et notre coopération se sont étendus", a dit Barroso.

Il a réitéré l'adhésion de l'UE à la politique d'une seule Chine, ajoutant qu'il appréciait les initiatives des deux côtés du détroit de Taiwan visant à promouvoir le dialogue, la coopération pragmatique et l'établissement d'une plus grande confiance.

Barroso est arrivé à Beijing mardi après-midi pour participer mercredi au 10e sommet entre les dirigeants chinois et de l'Union européenne.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La Chine espère que l'UE maintiendra son soutien sur la question de Taiwan

 Entretien entre le président de l'agence Xinhua et le commissaire européen au Commerce

 Arrivée à Beijing du président de la Commission européenne

 L'UE et la Chine prêtes à une intensification de la coopération bilatérale, dit l'ambassadeur de l'UE
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.