Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 02.01.2008 13h54
Les droits de l'homme, un concept important du PCC dans son exercice du pouvoir

Les droits de l'homme sont considérés par le Parti communiste chinois (PCC) comme un concept important pour ses exercices du pouvoir et sont devenus un important thème de la construction nationale et du progrès social en Chine, a dit un expert en droits de l'homme, quand il a commenté le progrès obtenu par la Chine dans le domaine des droits de l'homme.

« En tant que concept, les droits de l'homme sont devenus un principe constitutionnel et un sujet important dans la vie politique du PCC et de l'Etat », a dit Dong Yunhu, vice-président et secrétaire général de l'Association chinoise pour la Recherche sur les droits de l'homme.

« Voilà le développement le plus marquant que la Chine ait réalisé dans le domaine des droits de l'homme au cours de ces cinq dernières années », a-t-il indiqué.

« Les droits de l'homme constituent maintenant pour le PCC un concept important à observer dans son exercice du pouvoir », a dit M.Dong dans un article intitulé « Cinq années de grands progrès dans l'œuvre des droits de l'homme de Chine ».

Tout en travaillant pour assurer le développement de la Chine de manière scientifique et l'harmonie de la société chinoise, le PCC n'a épargné aucun effort pour améliorer la vie du peuple et protéger les droits de l'homme, indique l'article.

Le PCC a apporté un amendement historique à ses Statuts du Parti, en y inscrivant le principe de « respect et de protection des droits de l'homme » et appelle à des efforts visant à « assurer le droit de tous les membres de la société à une participation et un développement égaux.

"Ce qui incarne le rôle central joué par le principe d'égalité dans la protection des droits de l'homme et le rôle fondamental joué par la protection des droits de l'homme conformément à la loi », a expliqué M.Dong.

"Cela indique la voie pour un développement intégral de l'oeuvre des droits de l'homme du pays", a-t-il estimé.

« Le respect et la protection des droits de l'homme » ont été inscrits pour la première fois dans la Constitution de Chine en mars 2004, devenant ainsi un principe important à observer selon la loi fondamentale du pays.

« Cela montre que la philosophie du PCC consiste en la volonté de l'Etat et l'aspiration du peuple, qui constituent les besoins essentiels du système socialiste », a dit M.Dong.

En mars 2006, le principe de « respect et de protection des droits de l'homme » a été inscrit dans le 11ème Plan quinquennal de développement économique et de progrès social du pays, a rappelé M. Dong, qui a décrit ce principe comme un thème important de l'œuvre chinoise de modernisation.

Il est clair que le « respect et la protection des droits de l'homme » sont devenus un thème important de l'œuvre chinoise de la construction nationale et du progrès social, a conclu l'expert.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Une délégation du PCC quitte Beijing pour la Tanzanie

 Quelque 510 000 membres du PCC punis en 5 ans

 Chine: un nouveau chef du PCC pour la province du Liaoning

 Un vice-Premier ministre chinois salue les succès de la Chine au cours des 30 dernières années

 Yu Zhengsheng remplace Xi Jinping en tant que secrétaire du comité municipal du PCC pour Shanghai

 510 000 membres du Parti ont été condamnés pour corruption en 5 ans

 L'autorité de contrôle de la discipline du PCC s'engage à renforcer la surveillance et l'éducation des membres du PCC

 Chine: He Guoqiang ne sera plus à la tête du Département de l'Organisation du CC du PCC

 Chine: l'amendement aux Statuts du PCC pousse à une plus grande transparence dans les affaires du Parti

 Les ressortissants chinois et médias sinophones d'outre-mer se penchent sur le 17e Congrès du PCC (SYNTHESE)
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.