Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 07.01.2008 08h14
Vers le renforcement de la coopération américano-chinoise dans le contrôle de la sécurité des produits

La Commission de la sécurité des produits de consommation des Etats-Unis (CPSC, Consumer Product Safety Commission) souhaite renforcer la coopération avec l'Administration générale de la supervision de la qualité, de l'inspection et de la quarantaine (AGSQIQ), a dit Richard W. O'Brien, officiel de la CPSC vendredi à Beijing.

O'Brien, directeur du Bureau des programmes internationaux et des affaires intergouvernementales, a fait cette remarque lors d'un point de presse à l'ambassade des Etats-Unis en Chine vendredi après-midi.

Sa visite de deux semaines en Chine qui a débuté le 2 janvier a pour but de communiquer avec les responsables et les industriels concernés sur les activités des consommateurs américains destinées à protéger leurs intérêts, les politiques des consommateurs aux Etats-Unis et leurs influence sur les marchés américain et étranger.

O'Brien a prévu de visiter Shanghai, Hong Kong et Guangzhou après Beijing. Il s'agit de sa quatrième visite en Chine, selon lui.

L'AGSQIQ a beaucoup fait pour assurer la sécurité des produits chinois, et remporté ses premiers succès, la CPSC échangeant régulièrement des points de vue avec l'AGSQIQ et partageant de plus en plus d'informations avec les administrations au niveau provincial de l'inspection de la qualité, dans le but de les aider à mieux connaître les normes de sécurité sur les produits, a dit O'Brien en ajoutant que la CPSC aimerait continuer à partager ses expériences avec l'AGSQIQ pour promouvoir les systèmes de sécurité sur les produits et les systèmes de rappel respectifs.

Concernant la qualité et la sécurité des produits chinois, O'Brien a dit que les Américains considéraient en général que la plupart des produits chinois étaient d'un bon rapport qualité-prix, sûrs et à des prix relativement bas, mais avec, bien sûr, comme le savent les responsables chinois, des problèmes existant sur certains produits.

O'Brien souhaite que les industriels chinois puissent adopter des méthodes modernes pour bien gérer la chaîne d'approvisionnement, assurer la sécurité des matières premières et mieux réagir aux problèmes de leurs produits. Il a ajouté qu'il était au courant que beaucoup d'industries chinoises avaient travaillé à cet effet.

La CPSC, fondée en 1973, est une agence indépendante pour établir, coordonner, vulgariser et renforcer les normes américaines de sécurité sur plus de 15 000 sortes de produits.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Nouveau Livre bleu : « 2008 sera une année capitale pour la politique d'ouverture »

 La garde d'honneur des trois armes de l'APL s'entraîne malgré le froid

 Les 'adieux publics' de la "Femme de fer"

 Chine: le PCC énumère les "dix tabous" pour les officiels locaux dans le remaniement des directions locales

 La Chine souhaite que toutes les parties aux pourparlers à six respectent leurs engagements

 La tournée de visites en Afrique du ministre chinois des Affaires étrangères renforcera le partenariat sino-africain
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.