Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 25.04.2008 09h04
Hu Jintao : la Chine apprécie les relations avec la France et ne souhaite pas voir des événements heurter les sentiments des Chinois

Le président chinois Hu Jintao a déclaré jeudi à Beijing que la Chine a toujours estimé les relations sino-françaises et regrettait de voir se produire des événements qui heurtent les sentiments des Chinois.

La Chine reste attachée à la politique d'amitié sino-française, à la coopération générale et au développement commun, a dit Hu, lors d'une réunion, à Christian Poncelet, président du Sénat français en visite en Chine.

Une série d'événements hostiles à la Chine se sont produits en France récemment, en particulier la perturbation du relais de la flamme olympique à Paris. Un tel événement blesse les sentiments du peuple chinois, a dit Hu.

"C'est ce que nous ne voulons pas voir", a dit le président chinois à Poncelet.

La Chine souhaite que la partie française puisse faire face catégoriquement aux problèmes actuels et travaille avec la partie chinoise à dissiper le trouble et à résoudre correctement la nouvelle situation et les problèmes apparus dans les relations bilatérales, a souligné Hu.

Il a appelé les deux parties à faire des efforts conjoints en vue de promouvoir un développement sain et stable du partenariat stratégique global des deux pays.

Poncelet a dit qu'il ressentait de la tristesse et des regrets pour la perturbation à Paris lors du relais de la flamme des Jeux olympiques de Beijing et a renouvelé la sincère sympathie de son gouvernement pour la porteuse paralympique de la torche Jin Jing, qui a été attaquée pendant le relais à Paris.

Il a dit que la partie française comprenait tout à fait et respectait les sentiments du peuple chinois, tout en s'opposant à lier le sport à la politique, et a présenté ses meilleurs voeux pour soutenir les JO de Beijing.

Poncelet effectue sa troisième visite en Chine en tant que président du Sénat français du 21 au 27 avril, sur l'invitation du président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale ( APN, parlement chinois) Wu Bangguo.

Il a rendu visite à Jin Jing après son arrivée à Shanghai lundi et lui a transmis une lettre de sympathie du président français Nicolas Sarkozy.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 « Le quotitien du peuple » dénonce la tristesse feinte du Dalai Lama

 Les pays étrangers n'ont aucun droit d'ingérence aux affaires tibétaines de la Chine, selon des spécialistes des droits de l'homme

 La Chine et l'Egypte acceptent d'établir une coopération judiciaire

 Shen Deyong nommé vice-président de la Cour populaire suprême de Chine

 La Chine approuve un pacte d'aide judiciaire avec le Koweït

 La porte-parole du ministère des AE appelle aux efforts conjoints de la Chine et de la France pour promouvoir les relations bilatérales
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.